Voir le PDF
Commander

Celgene International (23/1997)

Banque - Administration - Commerce
Boudry
Celgene International

HISTORIQUE / SITUATION

Celgene international continue son expansion. Entreprise biopharmaceutique internationale fondée en 1986 dans le New Jersey (Etats-Unis), Celgene recherche, développe, et distribue des médicaments innovants, principalement pour le traitement de cancers et de maladies du système immunitaire.

Après avoir construit, en 2006-2007, un bâtiment de production pharmaceutique, ainsi que le siège administratif de la société, une seconde étape a vu la réalisation, en 2009, du grand Atrium central, suivie par la construction d’une troisième étape tout en courbes, s’inscrivant dans la continuité des précédentes. Ce dernier bâtiment, également administratif termine ainsi l’édifice, qui présente au final sa double courbure en forme de S.  

Terminé à la fin de l’été 2012, il représente un investissement de quelque 50 millions de francs pour accueillir 220 places de travail. Après avoir rapatrié à Boudry une partie du personnel travaillant sur le site de Marin, l’entreprise devrait atteindre 550 collaborateurs au total. La région est particulièrement prédisposée à l’accueil de tels centres bio-technologiques. Riche de sa tradition industrielle de haute qualité, d’une main d’oeuvre spécialisée et des synergies offertes par la présence entre Genève et Bâle des hautes écoles et des plus grands noms de la recherche et de l’industrie pharmaceutique et chimique.

Cette situation privilégiée, confortée par la volonté du canton à favoriser ce type d’implantation à forte valeur ajoutée, a d’ores et déjà conduit Celgene à acquérir de nouvelles parcelles, pour y poursuivre son extension, qui pourrait voir, à terme, un doublement des lignes de production.

PROGRAMME

Qualités architecturales et environnementales. Le site d’implantation présente une géométrie régulière, sur un plateau en faible pente entre le contrefort de la chaîne du Jura et le littoral neuchâtelois. Situé en périphérie de la ville de Neuchâtel, il est accessible de façon aisée grâce à un accès direct sur la jonction autoroutière Boudry-Ouest. Concernant les transports publics, une halte CFF est située à proximité reliant aux gares CFF de Neuchâtel et d’Yverdon-Les-Bains ouvrant des communications très directes et de grande qualité vers les autres centres urbains régionaux, ainsi qu’en direction de l’aéroport de Bâle, de Genève, voire de Berne.

Le programme ajoute aux 28’500 m3 du bâtiment de production et aux 14’500 m3 du premier bâtiment administratif un volume de 20’000 m3 pour le nouvel Atrium et son grand escalier hélicoïdal, qui forme l’accès principal au bâtiment et 22’900 m3 pour la dernière construction en date, qui abrite trois étages de bureaux et salles de conférences, une cafétéria, un data center, un auditoire et un parking. Le fitness, lieu privé pour les collaborateurs de Celgene, est dans un pavillon indépendant au coeur de la verdure et la terrasse de l’attique est aménagée pour la détente des employés.

La construction est novatrice et accède au label Minergie. L’ensemble est pourvu de façades en verre constituant une enveloppe de haute qualité. Façade rideau au nord et double peau ventilée, faisant office de protection thermique et phonique, pour la façade sud. Les deux chaudières assurant la production de chaleur sont alimentées par pellets de bois indigène et le rafraichissement des locaux est généré par une installation, en toiture du bâtiment de production, et distribué par ventilo-convecteur ou dalle active. Les stores sont gérés par le système domotique, chargé d’optimiser le climat intérieur des bureaux.

CONCEPT

Un cadre de travail fonctionnel privilégiant la qualité de vie. Pour briser la “monotonie” des longs couloirs d’un bâtiment de 250 mètres de long, les architectes ont travaillé avec des matériaux de qualité et un concept “sur mesure”. Dès l’entrée, le visiteur arrive dans un intérieur reposant et aérien où matériaux et couleurs transmettent une clarté apaisante.

Avec ses ouvertures zénithales, l’atrium offre des jeux de lumière naturelle sur toute la longueur du bâtiment. Son grand escalier représente la structure de l’ADN et les murs sont marqués de maximes rappelant les valeurs chères à l’entreprise.
Seuls quelques meubles aux couleurs vives préfigurent l’ambiance des étages. On accède ainsi aux niveaux de bureaux, dans lesquels on est d’emblée à l’aise: les couloirs serpentent entre les espaces disposés en alternance, les bureaux fermés placés au Nord, sont mixés avec les open space gommant toute hiérarchie, salles de conférences, coins-café invitant à une pause et petites salles de réunions aux thèmes variés s’enchaînent dans un “mouvement” naturel qui donne vie à cet intérieur où chaque élément unique et particulier donne aux collaborateurs, comme aux visiteurs, des repères bienvenus dans l’immensité du bâtiment. L’horizontalité des plateaux est interrompue par des noyaux couleur tabac qui traversent verticalement les plateaux de part en part.

La signalétique y joue également un rôle important, développée spécialement par le département design de CCHE, comme la thématique des salles de réunions, qui au lieu des traditionnels noms de villes ou de montagnes, arborent des titres et décors très originaux, tels que “Station Celgene” au style emprunté au métro londonien, “Pharmacie” bien entendu, “Bibliothèque” ou encore des thèmes végétaux avec “Fôret” ou “Lavande”, utilisant des papiers peints, des toiles rétro-éclairées et des moquettes de couleur assortie au thème.

A l’attique, liant les deux étapes, l’ambiance du restaurant est à l’avenant, mobilier blanc très sobre, aligné le long des grandes baies vitrées pour profiter du paysage, offre une atmosphère conviviale et chaleureuse. Le plafond métallique, couleur bronze, est ponctué de “pastilles” de couleur reprenant toute la gamme utilisée dans le bâtiment. Les murs sont recouverts de peinture émaillée résistante aux teintes vives.

L’auditoire présente un jeu, entre vide et plein, où les formes aléatoires des panneaux d’absorption acoustique blancs sur fond gris taupe, sur les parois comme au plafond, répondent aux chaises blanches parfaitement alignées.

RÉALISATION

Original dans sa forme d’hélice ou de grand S allongé, le projet exprime clairement son affectation et ses ambitions de haut standing qualitatif et technologique. Son jeu de volumes de faible hauteur et sa couleur bleutée reflétant le ciel et le paysage permettent de minimiser l’impact visuel de l’ensemble et de l’inscrire sans agression dans un site d’accueil naturel et remarquable.

Le concept adopté vise à l’épuration des lignes et des finitions, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, et une recherche pour garantir l’intégration des éléments techniques s’inscrit également dans les objectifs fixés pour le projet. La réalisation des volumes sur un socle commun qui les relie en sous-sol, favorise la conception de structures différentes, adaptées à chacune des entités: les bâtiments administratifs présentent une structure porteuse en béton armé, tandis que le volume de production propose une charpente métallique posée sur l’assise que forme le socle en béton armé. Des noyaux de raidissement, en béton armé également, assurent le contreventement de l’ouvrage et abritent les circulations verticales ainsi que les gaines techniques.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF