Voir le PDF
Commander

Villa Dora (28/2665)

Villas
Versoix
Villa Dora

HISTORIQUE/SITUATION

Optimisation d'une parcelle privée. La Villa Dora est construite dans une zone pavillonnaire de Versoix, village genevois situé sur la rive droite du Lac Léman. Bénéficiant de la loi sur la densification des zones villas, l’édifice s’élève sur une parcelle de 1 110 mètres carrés résultant du partage d’un terrain occupé à l’origine par une seule villa.

Le nouveau bâtiment comprend deux logements privés et se développe verticalement, sur trois niveaux. L’architecte Hervé De Giovannini et son équipe ont choisi de prendre comme référence la Villa Savoye du Corbusier, en libérant le maximum d’espace au sol et disposant les pièces à vivre dans les étages. Le projet s’est développé à partir d’une maquette puis réalisé avec la construction de trois volumes très différents, à l’aide de grands porte-à-faux.

PROGRAMME

Piano Nobile et loggia. Suivant le concept élaboré pour la villa Savoye, le volume s’élève en hauteur afin de disposer d’un maximum de terrain pour le jardin. Au rez-de-chaussée est donc créée une zone d’entrée ouverte permettant d’accueillir les voitures sous les dalles de l’étage et d’aménager des espaces pour des caves, buanderies, locaux techniques et espaces de jeux, ainsi qu’une chambre avec salle de bain côté Sud. Ces volumes sont regroupés autour du noyau de chaque habitation, une trémie généreuse et éclairée naturellement, point de départ d’une circulation verticale reliant le rez-de-chaussée aux étages.

Le “Piano Nobile” situé au 1er étage bénéficie d’une belle hauteur sous plafond et se compose d’une chambre, d’une seconde chambre ou bureau et d’une cuisine avec îlot ouverte sur la salle à manger et le séjour. L’espace jour se prolonge vers l’extérieur en une large loggia orientée Est (Lac Léman) ou Ouest (Jura) selon le logement. 

Le 2e étage en attique n’est relié qu’à l’habitation Est et comprend une suite master, un jardin suspendu et un bassin de nage.

PROJET/RÉALISATION

La technique au service du projet. Avec le choix d’un volume compressé au rez-de-chaussée et des niveaux supérieurs plus étendus, on opta pour une structure en béton armé. Des murs porteurs servent de fondations pour l’édifice construit sur des dalles s’étendant jusqu’à quatre mètres en porte-à-faux et libérant ainsi le sol de tout pilotis. 

Les logements bénéficient de grandes baies à doubles vitrages. Les sols couverts de parquets et les escaliers en bois apportent une touche chaude dans les espaces très lumineux. L’attique est un niveau dédié à la détente : espace lecture avec la suite parentale, piscine et vaste jardin suspendu formé d’une grande terrasse et de plantations dans des bacs. L’installation d’un bassin de nage en attique consista en un défi majeur à relever par les constructeurs. 

Située au centre de la villa, la piscine nécessite des installations techniques qui sont disposées sous le bassin avec la réalisation d’un local technique accessible depuis le logement au 1er étage. Ainsi cachée, la technique se met au service du projet, libérant l’attique de tout élément perturbateur et permettant à ses habitants de savourer sans retenue les bienfaits de la détente.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF