Voir le PDF
Commander

Résidence Magellan (27/2565)

Résidences - Locatifs
Pully
Résidence Magellan

HISTORIQUE/SITUATION

Une légère densification de quartier. A quelques minutes du Vieux bourg, le Chemin du Liseron, en impasse, est très calme. Sur cette parcelle que le plan de quartier autorisait à densifier, une bâtisse sans valeur architecturale, datant des années 1950, a été démolie. Situé dans une zone villas, avec une vue dégagée sur le lac Léman, le terrain présentait le défi d’adapter une construction sur sa forme trapézoïdale. De plus, le règlement de l’urbanisme à Pully limite le nombre d’étages et la taille des bâtiments à toiture plate tandis qu’il permet une exploitation totale de la surface bâtie avec un toit pentu, ce qui a nettement orienté le choix de l’architecte.

PROJET

Le retour du toit en cathédrale. Né au début des années 1970, son côté esthétique, avec l’impression de grandeur qu’il donne à l’espace intérieur, a entraîné son succès.

Très courant dans les maisons anciennes, ce type de structure fait aujourd’hui un retour en force, surtout dans l’architecture des chalets et maisons de campagne. Assez inattendu sur un petit immeuble de logements, il donne un cachet certain à ce projet contemporain.

Par ailleurs, afin d’optimiser au maximum la surface disponible et la vue en front de lac, le bâtiment est construit en forme de T, une longue barre abrite trois grands logements de 3 pièces et, perpendiculaire, une barre plus petite abrite trois appartements de 3 pièces plus compacts. Les grands logements comptent 80 mètres carrés auxquels s’ajoutent une véranda et une terrasse. Les appartements de 3 pièces plus petits sont aménagés sur 70 mètres carrés et jouissent d’un balcon.

Chaque appartement profite de trois niveaux de façade afin qu’aucune pièce ne soit borgne. De grandes baies vitrées donnent accès aux espaces extérieurs et en étage, la partie des balcons orientée plein Sud qui se trouve dans le prolongement de la cuisine a été fermée pour créer une véranda utilisable toute l’année.

Les habitants du rez jouissent d’un petit jardin privatif autour de leur terrasse. Au dernier étage, un spacieux duplex occupe tout l’espace avec 206 mètres carrés plus 30 mètres carrés de terrasse. L’ascenseur y donne un accès privé. Dans ce grand appartement, l’idée d’installer des jalousies en pignon de toiture a finalement été abandonnée tant la vue depuis les combles est extraordinaire. Au niveau du salon, une lucarne a été installée, choisie dans la plus grande taille autorisée par le règlement.

Pour ce projet qui participe à la mutation en douceur de la ville de Pully, l’agencement des espaces et la typologie des lots ont été ingénieusement pensés et les exigences énergétiques, valorisées. Le bâtiment, labellisé Minergie©, est chauffé au gaz et au solaire. Le label autorise, en outre, la construction de 5% de surface habitable supplémentaire. Ainsi, le pari architectural qui consistait à exploiter au maximum les possibilités constructives de la parcelle en forme de triangle tronqué, a été gagné.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF