Voir le PDF
Commander

Verne 5-7 et 9-11 (29/2800)

Résidences - Locatifs
Savigny
Verne 5-7 et 9-11

HISTORIQUE/SITUATION

Ces deux bâtiments locatifs construits en 1981 sont situés à l’Ouest de Savigny, en direction de Lausanne. La Caisse de Pensions de l’État de Vaud, représentée par Retraites Populaires, a ordonné des travaux de transformation et de rénovation d’envergure portant sur un double volet énergétique et esthétique. Le développement durable a largement été pris en compte dans le cadre de ce programme d’assainissement intégrant l’installation d’une pompe à chaleur avec sondes géothermiques.

PROGRAMME

Assainissement thermique et agrandissement des séjours et des balcons figuraient au cahier des charges défini par le Maître d’ouvrage. La construction de type traditionnel, articulée sur trois niveaux, est habillée aujourd’hui d’une façade ventilée avec bardage métallique et fenêtres PVC à triple vitrage. L’ancien crépi beige délavé a cédé sa place à de la tôle brune tirant sur le noir, les couleurs jaunes et vertes délimitant les ouvertures. Au bénéfice elle aussi d’une nouvelle isolation, la charpente hérite d’une couverture en tôles fines thermolaquées et de fenêtres de toit à rotation en bois-métal. Matériau que l’on retrouve d’ailleurs dans les garde-corps perforés des balcons. L’agrandissement de ces derniers a été réalisé par sciage des existants, les intervenants ayant procédé à la pose d’une structure porteuse indépendante. La réalisation des nouveaux balcons a engendré la modification des surfaces habitables. Les architectes ont prévu une légère augmentation de la surface des séjours pour l’ensemble des appartements existants. Ainsi, les fenêtres ont été déplacées de 60 centimètres vers l’extérieur.

L’isolation a été intégrée à toute la périphérie du sous-sol et pas uniquement au plafond. Tous les locaux du sous-sol ont d’ailleurs été réaménagés dans cet esprit. Egalement à l’ordre du jour, la réactualisation des tableaux électriques et de la lustrerie, la mise en conformité des mesures de
sécurité incendie (exutoire de fumée, portes palières EI 30, etc.) et la sécurisation des deux immeubles par la pose d’un interphone et de portes palières avec trois points de sécurité.

A cela s’ajoutait la rénovation de deux logements vacants. La qualité de l’environnement intérieur passe par l’installation d’un système de ventilation simple flux contrôlé par des bouches hygroréglables et un ventilateur à pression constante.

PARTICULARITÉS/CHAUFFAGE

La gestion des locataires ainsi que celle des ouvriers durant la durée des travaux a dû être prise en compte par les entreprises travaillant sous la houlette des Retraites Populaires.

Autre défi majeur, la suppression du chauffage électrique et l’introduction d’un chauffage avec
pompe à chaleur et sondes géothermiques, avec pour corollaire la distribution du nouveau système de chauffage dans les appartements existants.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF