Voir le PDF
Commander

Bois-de-la-Fontaine 9 et 11 (29/2765)

Résidences - Locatifs
Lausanne
Bois-de-la-Fontaine 9 et 11

SITUATION/HISTORIQUE

Implantés dans un quartier d’habitations relativement calme, au Sud de Lausanne, ces deux immeubles parfaitement identiques ont été construits en 1964, l’année de l’Exposition nationale, laquelle se déroulait d’ailleurs à deux pas. Si certains logements avaient subi une rénovation au gré des changements de locataires, les bâtiments du chemin du Bois-de-la-Fontaine 9 et 11 n’avaient pas fait l’objet de travaux de rénovation significatifs, les façades et la toiture, notamment, demeurant faiblement isolées. Les parties communes étaient défraîchies, tandis que la corrosion des conduites provoquait une coloration de l’eau après une absence et un manque de soutirage. En raison de l’occupation maximale des parcelles, Retraites Populaires n’a pas pu procéder à des agrandissements. Elle s’est donc concentrée sur le programme d’assainissement et d’embellissement des deux volumes.

PROGRAMME

Les constructions existantes – murs porteurs en maçonnerie – héritent d’une isolation périphérique de 18 centimètres recouverte d’un crépi. L’isolation des dalles des combles, des caves et du plafond des garages figurait elle aussi au programme. À signaler, la réfection des berceaux d’avant-toits avec plafonds en lames de bois et la nouvelle ferblanterie en zinc titane. Les balcons existants ont été démolis et remplacés par des balcons dont les structures métalliques galvanisées sont accrochées aux façades par des plaques isolantes avec des goujons chimiques. Les garde-corps intègrent des panneaux en tôle d’aluminium perforée. La couleur choisie, le rouge/orange, donne un petit air de gaieté aux deux bâtiments.

Répartis sur cinq niveaux, les logements – vingt-deux par immeuble– sont demeurés occupés durant les travaux.

Parmi les exercices imposés, relevons la modernisation des équipements électriques, la mise en conformité aux prescriptions de sécurité incendie, le remplacement complet des conduites sanitaires (EFS, ECS, circulation et écoulements EU), la rénovation des locaux communs et la réorganisation des buanderies. Les entrées de bâtiments ont été réaménagées, avec mise à niveau des dallages,
remise en état des escaliers d’accès et optimisation de l’éclairage extérieur. L’écrin paysager n’a pas été négligé, comme l’atteste la présence de deux pins de l’Himalaya.

USAGE

Les intervenants ont procédé à la refonte des cuisines et des salles de bains. Les locataires bénéficient aujourd’hui de nouveaux appareils sanitaires et de nouveaux agencements de cuisines. On retrouve des revêtements en céramique pour les sols et parois des pièces d’eau. Une rénovation partielle des chambres a également été opérée.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

Au remplacement du chauffage au mazout par une installation à gaz est venue s’ajouter la pose de panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire. La nouvelle isolation et les fenêtres à triple vitrage contribuent également au bon bilan énergétique des deux immeubles.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF