Voir le PDF
Commander

Avenue de Beaulieu 27 (27/2511)

Résidences - Locatifs
Lausanne
Avenue de Beaulieu 27

HISTORIQUE / SITUATION

Un siècle. Lausanne compte de nombreux immeubles construits dans les dernières années du XIXe siècle et au début du XXe. Ils font généralement l’objet d’un classement par le Service des monuments et sites dont la première mission est de répertorier le patrimoine bâti du canton et de désigner les objets qui méritent protection. L’immeuble situé au 27 de l’avenue de Beaulieu, à Lausanne, construit en 1916, fait l’objet d’une telle protection.

PROGRAMME

Combles. Les travaux effectués entre 2014 et 2015 avaient pour but de valoriser les galetas par la création de trois appartements de deux pièces et demie. Le classement MH3 autorise les modifications apportées à l’immeuble à la condition de ne pas altérer les qualités qui ont justifié sa note. C’est donc en respectant à la lettre et l’esprit de la loi que les nouveaux logements ont été conçus pour profiter des volumes disponibles et de la vue sur le lac dont ils jouissent. L’appartement central possède une large lucarne d’origine. Les deux appartements latéraux sont éclairés par des lucarnes complétées de balcons baignoires. Les portes d’entrée respectent le style d’origine mais répondent aux exigences actuelles en matière de protection contre le feu. Toutes les tabatières d’origine ont été maintenues et les fenêtres ont été remplacées par de nouvelles en bois mais aux normes actuelles. A l’intérieur, les appartements, isolés thermiquement au niveau des murs et de la toiture, sont équipés de parquets en chêne. Au plafond, poutres apparentes et murs crépis dans la masse. Quant aux cuisines, elles sont munies de plans de travail en verre teinté dans la masse : technicité moderne et espaces historiques peuvent faire bon ménage !

POINTS FORTS

Patrimoine. Si le Service des monuments et sites autorise les modifications d’un bâtiment classé, c’est avec la certitude que les changements ne porteront pas atteinte à l’immeuble. Le respect du patrimoine a donc marqué le choix et l’utilisation des matériaux pour les façades et les espaces communs. Le tout dans le respect des délais de mise en oeuvre et des coûts annoncés.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF