Voir le PDF
Commander

Ochettes II (26/2364)

Rénovations
Chavannes-près-Renens
Ochettes II

HISTORIQUE / SITUATION

Donner un second souffle à un bâtiment et amener un
visage nouveau au quartier. L’édifice existant a été construit dans le début des années 1970. Il a été décidé
de le rénover complétement et de l’agrandir afin d’augmenter la capacité d’accueil de logements conformément à la densification nécessaire dans l’Ouest lausannois. Grâce à une optimisation de l’espace en hauteur, il apporte une réponse concrète au besoin de densification, sans mitage du territoire. Les nouveaux appartements, en hauteur, bénéficient d’une vue magnifique sur le lac et la ville de Lausanne. De plus, il était question de mettre en valeur l’image de ce quartier à la position privilégiée de porte sud de la commune de Chavannes-près-Renens.

En effet, Ochettes II est idéalement situé dans un quartier tout proche des terrains de sport de la Plaine et des Hautes Ecoles lausannoises, UNIL et EPFL. L’accès à l’autoroute et aux transports en communs est aussi tout proche. 

PROGRAMME

Apporter un nouveau confort de vie avec des appartements au goût du jour. Avant travaux, le bâtiment comportait six étages avec 60 logements distribués par 5 cages d’escalier et 5 entrées. On y trouve deux logements traversants par palier. Sur le plan type, ce sont des 3 pièces efficaces avec une typologie très agréable. Sur les pignons est et ouest, on trouve des 4 pièces. On entre dans le bâtiment par le rez inférieur, au niveau des caves, pour accéder aux habitations.

Le chantier caractérisé par la présence de locataires sur place durant toute la durée des travaux, a permis de surélever le bâtiment de deux étages pour y créer 16 nouveaux appartements de 3, 4 et 5 pièces. Les nouveaux logements ont été implantés selon le même rythme porteur qui existait déjà sur les étages inférieurs.

Les cages d’escalier ont été prolongées sur un ou deux étages, permettant ainsi la création d’appartements plus spacieux que ceux existants. Tout en haut, on trouve désormais des 5½ pièces. Le nouveau 7ème étage comporte des 3½ pièces et des 4½ pièces dans les angles, tout comme les anciens appartements, mais leur typologie est différente. Ils possèdent des cuisines ouvertes sur les séjours. Ce sont ce genre de logements, avec des pièces plus spacieuses et lumineuses que recherchent les locataires aujourd’hui.

PROJET / RÉALISATION

Résoudre plusieurs problématiques avec un seul élément: agrandir et repenser les balcons. Le projet entend redonner une qualité de vie nouvelle aux locataires et répondre aux normes de sécurité les plus strictes. Le bâtiment, de bonne facture, n’a que peu été touché dans son ensemble, il a néanmoins été surélevé et sa structure externe revue pour trouver un nouveau souffle.

La première phase a consisté au désamiantage. Une phase délicate car de l’amiante a été découverte dans d’autres parties que les plafonds. De plus, lors de sa construction dans les années 1970, le bâtiment a été mal isolé.
Il y a donc eu beaucoup à faire au niveau de l’isolation de l’enveloppe. Un travail de titan puisque le bâtiment mesure près de 70 mètres de long. Il est désormais aux normes énergétiques. A l’intérieur, toutes les cuisines et salles de bain ont aussi été entièrement rénovées.

Le mandat consistait aussi à rajouter deux étages. Pour obtenir l’autorisation de réaliser cet agrandissement, il fallait se mettre en conformité aux normes anti-incendie actuelles. L’ancien immeuble ne comportait pas de chemin de fuite.

Les cages d’escalier existantes étant trop exiguës pour constituer des sorties de secours, l’architecte a choisi de ne pas toucher à la typologie des appartements, mais de se concentrer sur l’extérieur. Les balcons ont donc été agrandis.
Un pari doublement réussi car les appartements ont gagné en espace extérieur et des chemins de fuite ont pu être créés. Ces nouveaux balcons sont devenus des coursives pour l’ensemble de l’immeuble. Ainsi, tous les appartements sont désormais aux normes.

L’aspect extérieur aussi a changé. Comme le bâtiment, comparable à un gros paquebot, était déjà très imposant, la volonté était de ne pas encore alourdir sa silhouette.

Avec la construction des nouveaux balcons, une dynamique moderne a pu être apportée. Ces nouveaux éléments, qui peuvent être comparés à des vagues, ont permis d’alléger et de donner une impression de légèreté au tout. La rénovation a en outre permis d’apporter de l’espace extérieur aux appartements existants avec un agrandissement des balcons créant ainsi une pièce à vivre à la belle saison.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF