Voir le PDF
Commander

Résidences Panorama (26/2350)

Résidences - Locatifs
Lausanne
Résidences Panorama

SITUATION / PROGRAMME

Le confort de villas avec les avantages de la PPE. Situé au croisement de grands axes routiers mais dans le silence d’une enceinte de verdure, la résidence Panorama jouit d’une situation optimale. Elle se situe en bordure de la ville de Lausanne, dans un quartier résidentiel calme et ensoleillé.

On est à 5 minutes de l’autoroute ou à 10 minutes du centre-ville de Lausanne. Le piéton peut même accéder facilement aux commerces du quartier de la Sallaz, en pleine restructuration.
Les quatre immeubles se composent chacun de 8 appartements sauf celui le plus au Sud qui en compte 7, avec un logement en triplex. La particularité dans la réalisation de ces immeubles est que le terrain est en forte déclivité.
Ainsi les trois constructions en retrait sur le terrain sont accessibles par l’arrière au niveau du premier étage.

Le rez-de-chaussée, semi-enterré à l’amont, s’ouvre sur une terrasse de plain-pied. Il comprend une buanderie, un WC, l’économat et la cuisine-séjour qui donnent directement sur le jardin. A l’étage, on trouve côté Nord, l’entrée de l’appartement, 3 chambres, dont deux accédant au balcon côté Sud, ainsi que les salles d’eau.
Les petits appartements des combles, quant à eux, bénéficient d’une grande terrasse et de la vue imprenable sur le lac, les Alpes et le Mont-Blanc. Les terrasses sont couvertes par des pergolas, équipées de lames orientables. L’espace extérieur est ainsi utilisable comme un prolongement extérieur du séjour et permet aussi de maîtriser l’apport de luminosité et de chaleur à l’intérieur.

PROJET / RÉALISATION

Le verre décliné à l’extérieur et à l’intérieur. Le travail du mandataire a consisté à réinterpréter le projet de construction de quatre bâtiments déjà au bénéfice d’un permis de construire. Les bâtiments initialement composés de cinq logements organisés en triplex ont été repensés afin d’offrir des duplex aux niveaux inférieurs et de planifier des appartements de 21/2 pièces, ainsi que des studios, dans les combles.

L’opération, répondant avantageusement à la demande du marché, a été effectuée sans avoir à recourir à une nouvelle mise à l’enquête. Un véritable avantage puisque la construction intervenait dans un site assez particulier et sensible, en bordure de ville, avec un tissu plutôt de villas et donc avec des contraintes bien définies. Le plan de quartier était par ailleurs assez restrictif, en terme de volumétrie, de distance entre les bâtiments ou encore de traitement de façades.

Un autre défi a été relevé: comme le complexe se situe trois mètres au-dessus de la rue, derrière un imposant mur de soutènement, il a fallu le percer pour pouvoir donner accès au parking souterrain qui s’étend sous l’ensemble du complexe. L’accès dans les duplex se fait directement depuis ce parking et quasiment tous les appartements ont leur double place de parc et une entrée indépendante. Les appartements des combles sont accessibles par des escaliers et des ascenseurs extérieurs. Chaque appartement possède sa propre entrée extérieure et les logements en duplex profitent tous d’un jardin d’environ 50 m2, ce qui leur donne des airs de maisons contigües.
La difficulté pour le gros œuvre était d’intervenir sur un terrain très pentu. La part de terrassement a donc été importante et il a fallu faire des travaux spéciaux pour maintenir le terrain par le biais de parois clouées. La construction est traditionnelle avec une structure en béton, surmontée d’une charpente bois et couverture en tuile. Les grands balcons côté Sud masquent la perception de la toiture à deux pans, conférant à l’ensemble un caractère plus moderne.

Deux couleurs fortement contrastées ont été choisies pour la réalisation, le blanc et l’anthracite. De plus, la présence du verre est marquée. Il a été traité sur les garde-corps extérieurs, mais aussi à l’intérieur, dans les escaliers, pour casser l’impression de couloir. Au final, le projet se veut simple, mais confortable et qualitatif sans pour autant tomber dans la prétention du luxe.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF