Voir le PDF
Commander

Wohnpark Promenade (/120036F)

Résidences - Locatifs
Frauenfeld
Wohnpark Promenade

SITUATION/HISTORIQUE

La «Promenade» de Frauenfeld (TG) se situe à l’Est de la vieille-ville. Elle a été édifiée durant les années 1812 – 1816, en lieu et place des remparts et de l’étang de la ville, lequel a été comblé. Occupant une situation légèrement surélevée, cette rue richement arborisée est bordée sur son flanc Est par des bâtiments représentatifs. Les spécialistes parlent d’une structure en anneau, qui remplace la partie formée par les anciennes fortifications du chef-lieu du canton de Thurgovie. À l’extrémité Nord de la Promenade se dresse le siège du gouvernement cantonal, au côté d‘autres institutions d’État, à l’exemple du bâtiment de l’ancienne École cantonale, occupé aujourd’hui par la Bibliothèque cantonale et Cour suprême. On y retrouve la maison d’édition Huber & Co. qui, pendant un siècle et demi, a édité la «Thurgauer Zeitung». Le bâtiment de style néo-classique abritait l’administration et la rédaction. L’entreprise possédait d‘ailleurs sa propre imprimerie, démantelée à partir de 2007. En 2010, le site a été repris par des investisseurs qui se sont montrés séduits par sa position stratégique au coeur de la ville. Un emplacement qui justifiait à leurs yeux un usage résidentiel. Un concours d’architecture a été organisé dans la foulée.

CONCEPT/ARCHITECTURE

La planification a dû prendre en considération le fait que plusieurs immeubles implantés sur le site étaient protégés, à commencer par le bâtiment Huber & Co. déjà cité. Le bâtiment magasin «Staubeggtrakt» de 1871 était également concerné par le plan de sauvegarde, au même titre qu’une reliure de 1891, tous deux situés au Nord de l’immeuble de Huber & Co. Ces objets protégés forment une ligne légèrement incurvée, délimitant la Promenade et la Staubeggstrasse. Ils constituent une barrière de protection en direction de l’Ouest. À l’Est du site, la majestueuse Villa «Zum roten Haus», construite en 1906 – 1907 et qui appartenait à la famille Huber, était elle aussi protégée.

Le concept de développement sous-jacent au concours d’architecture a naturellement pris en compte l’histoire et le caractère du quartier. L’implantation mûrement réfléchie des deux nouvelles constructions favorise la transition entre le quartier résidentiel et l’espace urbain prestigieux constitué par la Promenade, entre ville et jardins. Le Wohnpark comprend des appartements de 2 ½ à 5 ½ pièces, dont 21 sont proposés à la vente et 47 en location. Il réinterprète les lieux d’une manière moderne et contemporaine. Les architectes ont conçu un immeuble isolé sur six niveaux, en écho à l’ancienne École cantonale. Il est parallèle au bâtiment de la maison d’édition et forme avec ce dernier et le «Staubeggtrakt» une place arborisée. Un espace typiquement urbain, avec ses pavés, ses surfaces de gravier, ses arbustes isolés, son mobilier de parc et son coquet pavillon.

Le bâtiment le plus long épouse la limite Nord du site, longeant la Schulstrasse jusqu’à la jonction avec la Staubeggstrasse. La ligne légèrement brisée de la façade, côté Schulstrasse, donne naissance à une étroite zone intermédiaire, laquelle correspond à la partie la plus élevée du bâtiment – six niveaux, quatre pour la partie arrière. Les «créneaux» de l’étage de l’attique, les variations de hauteurs, les changements d’orientation de la façade et la sihouette en général sont en harmonie avec l’échelle de volumes de la zone villas.

À l’Est, les nouveaux immeubles et la Villa «Zum roten Haus» forment un vaste parc. Ils sont reliés à l’ancienne École cantonale par un jardin botanique. Ce dernier avait été pratiquement abandonné au cours des dernières décennies, avant d’être redécouvert à l’occasion de la réalisation du Wohnpark. Ses essences exclusives méritaient pareille réhabilitation. Les chemins bucoliques au travers des jardins ensoleillés ou ombragés sont autant d’invitations à la balade et à la détente.

Chaque logement offre un dégagement sur le parc ou le jardin. Les appartements en PPE disposent de zones de séjour prolongées par de vastes terrasses-balcons. Les loggias et les terrasses sur les deux façades longitudinales constituent des espaces extérieurs spacieux permettant aux occupants d’apprécier le parc et son calme.

DURABILITÉ

Le nouveau lotissement répond au standard Minergie. Tous les logements sont dotés d’un chauffage au sol, le séjour et les chambres bénéficiant de thermostats ambiants. Une ventilation de confort, avec récupération de la chaleur, participe au bon bilan énergétique. L’air frais extérieur est distribué dans les appartements par les conduits. Grâce à un commutateur à gradins, le système d’alimentation en air frais peut être régulé séparément.

Le complexe comprend un parking souterrain sur deux niveaux offrant 60 places de parc publiques et 115 privées. Il est accessible depuis la Promenadenstrasse, le long de la limite Sud-Ouest du site. La ville a participé activement au financement de ce parking géré par Wohnpark Promenade AG. Il est ouvert tous les jours de 7 à 21 heures.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF