Voir le PDF
Commander

Domaine du Châtelard (28/2630)

Résidences - Locatifs
Gilly
Domaine du Châtelard

SITUATION

Entre lac et campagne. Le projet est situé au lieu-dit “Châtelard” sur la commune de Gilly. Il est composé de quarante appartements et offre l’opportunité d’insérer dans une région viticole une forme bâtie qui s’harmonise avec le caractère existant du village, ainsi que la topographie en pente du lieu. L’organisation du plan des logements, ainsi que le concept des façades confère au projet un design actuel. De plus, le Domaine du Châtelard est situé à cinq minutes de Rolle, quinze de Nyon et moins de
trente minutes de Genève et Lausanne : toutes les commodités sont joignables en un rien de temps.

PROGRAMME

Pléthore de typologie. Le domaine est composé de cinq bâtiments dont les logements ont des typologies
allant du studio au quatre pièces et demie, avec loggias à l’étage et terrasses ou jardins au rez. Tous les agencements des appartements sont différents les uns des autres afin d’amener une grande diversité et un caractère particulier aux bâtiments. Les appartements sont déployés autour des
noyaux des cages d’escalier et d’ascenseurs. Les espaces séjours-cuisines sont orientés principalement au Sud et bénéficient d’une belle vue sur le Léman.

Le parking souterrain prend place sous trois des cinq immeubles et réduit les nuisances sonores. Un défi a été relevé au niveau de la construction du parking. En effet, comme la volonté était de préserver le projet du flux des véhicules, on a creusé afin de créer des places de parc sous terre. Or, il a fallu aller relativement profondément et jongler avec les niveaux car les constructions sont à des hauteurs différentes et la topographie du terrain Est en déclivité. Prévus à la base pour la location, les appartements sont vendus en PPE et offrent des finitions d’excellente facture aux lignes modernes.

PROJET

Une intégration harmonieuse. Les immeubles ont été pensés afin de conserver la lecture villageoise
des lieux. Ainsi, les cinq constructions rappellent des grandes maisons villageoises ou des corps de ferme plutôt que de nouvelles constructions. Il n

’y a pas de lucarnes, mais des velux et les volumétries sont limitées.

Les aménagements extérieurs ont fait l’objet d’une étude approfondie en coordination avec la municipalité de Gilly, en prenant soin de gérer la pente pour une intégration harmonieuse avec des plantations d’essence indigènes et en minimalisant les surfaces minérales. Le projet reste
ainsi dans cet esprit de village vigneron. Des murs de vigne ont été érigés en plateau, pour gérer les différences de niveaux de la parcelle pentue. Le tout est accessible par la place de jeu et les zones de cheminement, qui ont été recouvert d’un gravier noir d’arvel pour apporter une touche terroir. Les façades des petits immeubles adoptent des tons naturels, déjà visibles à différents endroits dans le village afin de s’inscrire dans ce qui existe déjà. Cela permet aussi de créer des découpages naturels sur les immeubles qui ont des décrochements verticaux au niveau des toitures.

Ce jeu de décalage est aussi répété avec l’utilisation tantôt de loggias, qui rentrent dans les façades et de balcons couverts qui en sortent, amenant une esthétique contemporaine.

Le chauffage à pellets est complété par des panneaux solaires sur les toits de deux immeubles. Le gros oeuvre est traditionnel, avec des murs en béton et une isolation périphérique. La charpente bois possède une isolation performante. A l’intérieur, il y a trois couleurs de cuisine et de carrelage qui se décline différemment dans les quarante logements.

Les couleurs sont le sable, le gris et l’anthracite. Des couleurs modernes appréciées du plus grand nombre.

Un point fort évident du projet est son intégration dans le village. Les toitures à deux pans, les tons naturels et les différences de niveaux confèrent au projet des allures de grandes maisons villageoises et contemporaines. De plus, l’orientation Sud / Sud Ouest du projet assure un apport de lumière optimal. Les zones piétonnes qui relient les petits bâtiments, ainsi que les espaces communs, permettent aux habitants de se sentir chez soi, tout en profitant du partage et des échanges qu’occasionnent la vie dans un petit quartier résidentiel. Un nouveau centre du village a été créé avec la construction de ce petit quartier.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF