Voir le PDF
Commander

Alimentarium 2016 (27/2575)

Culture - Sports - Loisirs
Vevey
Alimentarium 2016

HISTORIQUE/SITUATION

Après l’abandon d’un premier projet de remaniement complet du musée en 2013, l’Alimentarium, fondation
créée par Nestlé pour explorer toutes les facettes de l’alimentation, a fait l’objet d’une rénovation intérieure, d’une mise aux normes des infrastructures techniques et du bâtiment, ainsi que d’une nouvelle muséographie. Inaugurée le 2 juin 2016, l’institution totalement renouvelée sur les quais de Vevey, a ouvert ses portes au public deux jours plus tard. Pluridisciplinaire, avec un accent particulier porté sur la pédagogie, l’Alimentarium s’affirme aujourd’hui comme un acteur incontournable de la scène culturelle suisse avec 1,4 million de visiteurs et trente-trois expositions temporaires depuis sa fondation en 1985. Il se veut aussi un regard à la fois pertinent, critique et libre sur l’alimentation d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

LE PROJET

Situé dans la vieille ville de Vevey, dans une zone d’habitation, de commerces et d’administration,
le Musée de l’alimentation visait une transformation de ses volumes intérieurs et de l’accès au bâtiment pour y accueillir un très grand nombre de visiteurs. Un consortium réunissant des compétences dans les domaines de l’architecture, de la scénographie et de l’ingénierie électrique ou d’éclairage a conduit à une réalisation harmonieuse : création de nouveaux volumes, développement d’espaces, mise en place d’expériences, de visites aux ambiances très diversifiées et organisation des techniques au service de la scénographie, des contenus et des activités digitales.

LA VISION

Premier musée au monde consacré à l’alimentation, l’Alimentarium s’est transformé pour devenir un écosystème d’information et d’apprentissage unique au monde proposant trois univers : le Museum présente un contenu muséal avec la digitalisation de quatre cents objets en déclinant ses activités aussi bien dans l’espace physique du lieu que sur le web ; l’Academy offre un contenu pédagogique avec les MooC’s,(Massive Open Online Courses ou cours en ligne ouverts et massifs) ; enfin, sur internet, une plateforme d’expertise est dédiée à l’approfondissement des connaissances et aux échanges d’expériences. Autre défi de toute institution culturelle moderne, proposer des espaces d’accueil, boutique et restauration à l’intérieur et à l’extérieur en lien avec les thématiques exposées.

REALISATION

Le projet visait à une requalification du niveau du rez-de-chaussée entièrement ouvert au public, à la création de lieux d’exposition répartis au premier niveau et dans les combles et, enfin, à l’installation d’un espace junior rénové au sous-sol. A cette fin, la construction traditionnelle et les vitrages ont été rénovés mais sans changement important. La majorité des modifications a porté sur la mise aux standards techniques actuels, la mise aux normes anti-incendie, et sur l’installation d’un système de rafraîchissement du bâtiment.

Pour le confort des visiteurs et les besoins de la scénographie, les aménagements intérieurs ont notamment porté sur la pose de moquettes pour des raisons acoustiques et la création de diverses parois en bois aggloméré pour créer des ambiances différentes et permettre l’évolution ultérieure des espaces. A l’extérieur, le jardin a une double affectation avec un espace didactique et une terrasse publique complétée d’un point de vente saisonnier extérieur.

MULTIMEDIA

L’Alimentarium étend ses activités au monde digital et y recourt largement, d’où une installation multimédia desservant l’entier du bâtiment.Le parcours de visite offre une découverte, des ambiances, des espaces ludiques (GameRoom), la possibilité d’approfondir ses connaissances (FAQ) et de réaliser des expériences culinaires (JuniorAcademy – FoodAcademy). Ces différentes offres se concrétisent par la présence de nombreuses bornes tactiles, bornes écrans, écrans, murs d’écrans et tables interactives, supports choisis pour permettre l’évolutivité des contenus au gré de l’actualité.

DEFIS ET POINTS FORTS

Pour une rénovation de cette importance, les défis ont été temporels et techniques par la mise aux normes et l’intégration d’impératifs nécessaires à assurer l’accès facilité, la sécurité et le confort des visiteurs. La réalisation a respecté les objectifs fixés en terme de coûts et de délais pour ouvrir ses portes au public à l’occasion de deux journées de portes ouvertes le week-end des 4 et 5 juin 2016. 

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF