Voir le PDF
Commander

Le Colibri (29/2839)

Rénovations | Résidences - Locatifs
Vevey
Le Colibri

SITUATION/CONCEPT

L’immeuble Le Colibri, construit à la fin des années 60, s’inscrit dans le tissu urbain veveysan non loin de la délimitation communale avec sa voisine La Tour-de-Peilz. Cette construction, implantée sur une parcelle étroite avec peu d’aménagement extérieur, mais bénéficiant d’une situation Sud, Est-Ouest, est dotée d’un très bon ensoleillement avec vue sur le lac et les Alpes tout en étant proche des voies de communication et du centre-ville.

La volonté du Maître d’Ouvrage était de mettre en valeur cet immeuble locatif de sept niveaux, dont l’architecture simple se veut rationnelle et fonctionnelle. Les circulations verticales se font par une cage d’escalier centrale qui dessert, avant transformation, 24 logements traversants.

PROJET

Le projet de rénovation de cet immeuble comporte deux volets. Le premier concerne la rénovation totale de l’enveloppe du bâtiment en apportant une amélioration thermique, une transformation visuelle au niveau des balcons et par la même occasion en lui donnant une identité architecturale plus contemporaine tout en respectant celle d’origine. Le deuxième volet porte quant à lui, sur la densification du bâti existant grâce à la surélévation d’un niveau comportant trois logements supplémentaires, entourés de longs balcons dont les garde-corps sont des éléments métalliques ajourés afin de donner une légèreté à ce dernier niveau.

Cette surélévation relève d’un système constructif préfabriqué en bois qu’on est venu « poser » sur le dernier niveau. Quant à l’optimisation du bilan thermique de l’enveloppe, elle s’est réalisée par un doublage des façades existantes avec une isolation thermique de haute performance et panneaux en Rockpanel.

Une nouvelle conception de balcon avec serrurerie en inox et des verres teintés apporte une touche plus contemporaine à l’ensemble du bâtiment.

À l’intérieur, les rénovations ont porté sur la cage d’escaliers, le hall d’entrée et le remplacement de l’ascenseur. La desserte des circulations verticales a été mise en conformité avec de nouveaux garde-corps. Quant au hall d’entrée, il a été amélioré grâce à la pose d’une paroi acoustique en chêne ignifuge, une claire-voie et un banc en chêne, et des faux-plafonds avec éclairages LED incorporés. À l’entrée, un complexe de boîtes aux lettres et interphones a été installé.


Dans un souci d’économie d’énergie et de construction éco-responsable, l’ancienne citerne à mazout a été démantelée au profit d’une chaudière à gaz. La place gagnée dans ce volume a également permis d’y insérer trois nouvelles caves. En toiture, une installation de 118 mètres carrés de panneaux photovoltaïques et de 30 mètres carrés de panneaux solaires thermiques a été privilégiée.


À l’extérieur, trois places de parc supplémentaires ont été implantées pour les nouveaux locataires et une place de parc visiteur supplémentaire. À cela, s’ajoute la création d’un abri pour les deux roues et une zone de collecte des déchets ménagers.

Le grand défi de cette rénovation et transformation a été de conjuguer la réalisation de travaux conséquents avec la présence permanente des locataires sur place.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF