Voir le PDF
Commander

Gamma Visions Center (27/2527)

Banque - Administration - Commerce
Etoy
Gamma Visions Center

SITUATION/CONCEPT

Des surfaces administratives au coeur du Littoral Parc. A mi-chemin entre Genève et Lausanne, la commune d’Etoy dispose d’une zone importante de 112 hectares. Ce site, Littoral Parc, était destiné dans un premier temps à l’implantation de commerces. Bien desservi par le réseau routier, il est devenu aujourd’hui l’un des sites stratégiques du canton de Vaud. La volonté des autorités communales et cantonales est d’en faire une zone mixte où se côtoient commerces, logements et surfaces administratives. Dans ce contexte de développement équilibré entre nouveaux habitants et emplois, un nouveau centre administratif et artisanal a vu le jour. Un premier niveau, situé de plain-pied, est dédié aux activités artisanales et à un restaurant au Sud qui s’ouvre sur une terrasse et un espace de verdure.

Le bâtiment s’élève ensuite de trois niveaux dont le volume est réservé à des surfaces administratives brutes et modulables en fonction des besoins. Un fitness, un espace de détente, des salles de conférence et un parking souterrain de 133 places de parc complètent ce centre administratif.

PROJET

Une façade arrondie en verre côté Sud. Le bâtiment se caractérise par ses deux façades visuellement et phoniquement bien différentes. Au Nord, la façade affiche une structure longiligne traditionnelle en béton, entrecoupée de vitrages continus sur toute la longueur. L’entrée principale du bâtiment et l’accès du parking se font par le côté Nord. Cette façade donnant sur la route cantonale, l’objectif était de se prémunir du bruit. Côté Sud, en revanche, la façade s’ouvre sur le lac et un espace de verdure. Cette deuxième façade est entièrement vitrée afin de profiter au maximum de la vue et de l’ensoleillement. Longiligne dans un premier temps, elle se termine sur un arrondi entièrement vitré qui débouche sur une terrasse. Pour jouir de cet apport de lumière naturelle dans les espaces, des stores occultant, et non opaques, ont été privilégiés pour se protéger du soleil.

Une circulation verticale au centre du bâtiment donne accès aux différents espaces. Cette zone commune est revêtue de granit.

Les sols de la zone artisanale proposent, quant à eux, une chape brute résistante, tandis qu’un faux plancher a été privilégié dans les espaces administratifs. Afin d’alléger au maximum la structure, des piliers en béton ponctuent les volumes intérieurs.

Le maître de l’ouvrage a voulu privilégier un bâtiment à la pointe de la technologie en matière de chauffage. L’édifice a été pensé afin d’être énergétiquement autosuffisant. La température des volumes intérieurs est ainsi régulée par des panneaux solaires disposés en toiture et par géothermie grâce à un système de pompes à chaleur.

Le parking souterrain est réparti sur deux niveaux. Le dernier niveau s’est vu réduit de moitié à cause de la présence de la nappe phréatique. Des travaux spéciaux de soutènement ont d’ailleurs été nécessaires pour maîtriser cette importante présence d’eau dans le terrain.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF