Voir le PDF
Commander

Domaine de Chamblandes (28/2710)

Résidences - Locatifs
Pully
Domaine de Chamblandes

SITUATION

Un environnement privilégié au bord du lac Léman. Le Domaine de Chamblandes jouit d’une situation idyllique entre Lausanne et Vevey. La parcelle de 4 692 mètre carrés, tout en longueur, descend en pente douce depuis la route cantonale jusqu’au bord du lac Léman. Les habitants de ces résidences bénéficient également de la proximité des commerces, des écoles, des musées, des restaurants et
des transports publics.

HISTORIQUE

Les villas du XXe siècle font place à de petits immeubles en PPE. La commune de Pully connaît depuis quelques années une forte demande en terme de logements, mais les terrains se font de plus en plus rares. À l’Ouest du port de Pully, les parcelles situées le long des quais accueillaient principalement des villas, pour certaines datant du début du XXe siècle. Pour répondre au besoin croissant de logements, plusieurs villas ont été démolies dans ce secteur et remplacées par de petits immeubles en PPE. Le Domaine de Chamblandes fait partie d’une des dernières promotions à voir le jour dans ce quartier de la commune. La parcelle en question était occupée par deux villas datant du début du XXe siècle, elles ont été démolies pou faire place à trois immeubles destinés à de la vente en PPE.

PROJET

Infrastructures et services de haut standing. Le Domaine de Chamblandes se caractérise par la construction de trois immeubles de haut standing totalisant quinze logements répartis sur quatre niveaux. Deux des résidences proposent un attique avec une vue imprenable sur les Alpes et le lac.
Un parking souterrain relie les trois bâtiments qui s’inscrivent dans la pente du terrain. Le domaine possède également un petit port privé, avec un accès direct pour ses résidents et une zone de plage privée.

La structure des bâtiments est en béton armé et l’architecture contemporaine de ces derniers se lit tout en horizontalité avec des éléments visuels très forts, à savoir des dalles en béton qui jaillissent de la façade, telle la proue d’un navire. La façade est ventilée avec tous les vitrages en retrait par rapport aux dalles qui, elles, donnent l’identité du projet.

Les volumes intérieurs privilégient le confort et l’espace. Ceux-ci ont été pensés pour pouvoir répondre à de nombreuses possibilités d’aménagements avec de belles pièces à vivre. Les espaces se prolongent sur l’extérieur par de généreux balcons. Avec l’orientation plein Sud des logements qui plongent sur le lac, il était évident pour les architectes de privilégier cette vue et de profiter de cet ensoleillement. Les vitrages sont donc généreux et vont de dalle à dalle. Tous les logements jouissent d’un balcon-terrasse en grès cérame avec des garde-corps en verre transparent afin de garder un maximum de luminosité et cette ouverture sur les eaux du Léman.

Les résidents bénéficient d’infrastructures et de services communs de haut standing comme, un espace SPA, une piscine intérieure à débordement avec nage à contre-courant, une salle de massage, une salle de sport et un sauna bio dont le système permet d’ajuster la température et l’humidité par microprocesseur et capteurs d’humidité. La chaleur est ainsi plus modérée que celle d’un sauna classique. La température varie entre 50 et 60°C avec un taux d’humidité de 60 %. Une cave à vins offre aussi la possibilité aux amateurs de posséder une armoire pour conserver leurs grands crus et un carnotzet est à disposition de tous pour passer des moments conviviaux sans déranger les voisins.

Les bâtiments sont labellisés Minergie et des sondes géothermiques sont reliées à une pompes à chaleur fonctionnant également en géocooling pour rafraîchir les espaces en été. Les logements sont à la pointe de la technologie grâce à un important système domotique qui facilite la vie des résidents. Quelques mesures particulières ont cependant été mises en place lors du gros oeuvre, comme par exemple l’étanchéité du sous-sol des bâtiments car il se situe sous la nappe phréatique. Ainsi, pour maintenir le terrain durant la phase d’excavation, des parois berlinoises, composées de pieux et de jet grouting, ont été posées.

Aux abords des bâtiments, un jardin généreusement arborisé donne le ton au domaine. La commune avait exigé qu’un arbre majeur soit conservé, ce qui a impliqué la modification de certains travaux du gros oeuvre, dont notamment la rampe d’accès au parking souterrain. Sept arbres majeurs ont également été plantés sur l’ensemble de la parcelle à la fin des travaux. Les logements du rez-de-chaussée se prolongent par des jardins privatifs, qui permettent aux résidents de profiter de cet espace très agréable et composé d’une végétation dense et colorée.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF