Voir le PDF
Commander

Bugnon Construction SA (28/2670)

Banque - Administration - Commerce
Epagny-Gruyères
Bugnon Construction SA

SITUATION

Au pied du château de Gruyères. Le bâtiment administratif de la société de construction Bugnon Construction SA est situé dans la zone artisanale en devenir de la commune d’Epagny-Gruyères, à quelques encablures de l’aérodrome et plongeant sur le château de Gruyères. La vue dégagée sur les Préalpes et la ville de Gruyères offrent aux collaborateurs de l’entreprise une vue imprenable sur la région.

HISTORIQUE

Un bâtiment pour ses dix ans. L’entreprise Bugnon Construction SA, fondée en 2006, a planifié pour ses dix ans d’activité, la construction de son bâtiment administratif et de dépôt. Ce nouvel édifice permet le regroupement des sociétés Bugnon Construction SA et Bugnon Assèchement Sàrl qui font partie du groupe d’entreprises crées par Luc Bugnon. Le groupe occupe actuellement plus de quarante collaborateurs.

Le bâtiment, imaginé par le bureau d’architecture de Pully, Archilab de Gabriele M. Rossi, se veut résolument contemporain dont les importants porte-à-faux sont les éléments phares du projet. Le souhait du Maître de l’ouvrage était de bénéficier d’un ouvrage qui mette en avant les compétences techniques de l’entreprise. Ce siège administratif devait être sa carte de visite, tout en offrant aux collaborateurs des conditions de travail optimum.

PROJET

Des porte-à-faux suspendus dans les airs. L’architecte en charge du projet a reçu carte blanche pour dessiner les contours de ce bâtiment. Il a alors imaginé une enveloppe en béton apparent. Le niveau de plain-pied, de forme rectangulaire, se caractérise par sa structure pleine en béton. Un élément fonctionnel dédié au dépôt de marchandises. Pour maximiser le volume de stockage intérieur, le rez-de-chaussée est très peu vitré. Quelques fenêtres horizontales très fines on été posées en hauteur pour bénéficier de lumière naturelle, mais en impactant le moins possible l’espace de stockage.

Quant aux deux niveaux supérieurs, ils ressemblent à des galettes triangulaires posées l’une sur l’autre de manière décalée, créant ainsi de monumentaux porte-à-faux. Ces éléments semblent comme suspendus dans les airs et se différencient par une structure porteuse en béton armé et des poutres treillis métalliques sur la façade Sud. Des câbles de précontrainte permettent de soutenir ces
porte-à-faux.

En plus de démontrer la maîtrise technique de l’entreprise, ces porte-à-faux tiennent un rôle pratique en permettant d’ombrager les espaces intérieurs à des moments différents de la journée et de se passer ainsi de stores extérieurs. La façade de ces deux étages est composée de grands vitrages posés en retrait, de dalle à dalle, donnant ainsi de la légèreté à l’objet. Leur retrait par rapport à la façade crée également de petits porte-à-faux qui ont permis d’insérer l’éclairage des deux niveaux supérieurs du bâtiment. Le soir venu, ces deux galettes éclairées offrent un aspect magique à l’édifice.

L’isolation de l’ouvrage a été réalisée depuis l’intérieur afin de laisser le béton apparent en façade. Cette manière de faire a nécessité une gestion pointue des ponts thermiques.

En plus de la contrainte donnée par le client pour créer d’importants porte-à-faux, les espaces intérieurs devaient être généreux. Le défi a été relevé. Les volumes des pièces sont atypiques, puisque l’on se retrouve avec des pièces triangulaires, mais ils sont aussi généreux. On retrouve de la moquette au sol dans les bureaux. Dans les parties communes, les sols sont en pierre naturelle et en béton ciré. Les murs font écho à la façade extérieure avec du béton apparent et les plafonds sont en béton brut peint.

L’espace intérieur est caractérisé par un escalier monumental en crémaillère coffré et bétonné sur place. Les garde-corps sont entièrement vitrés et transparents, mettant ainsi l’accent sur le sujet principal, le béton, tout en offrant une sensation de vertige. Une verrière a été installée en toiture au-dessus de cet escalier pour amener de la lumière naturelle à l’intérieur du volume. Le bâtiment est tempéré par un chauffage au sol associé à des sondes géothermiques et un système de free-cooling rafraîchit les espaces en été. Les aménagements extérieurs sont simples, mais efficaces avec un enrobé tout autour du bâtiment et un parking ouvert de trente places à l’entrée du siège administratif.

L’idée de ce bâtiment est sans conteste de montrer ce dont est capable de réaliser l’entreprise de construction. De nombreux défis ont ainsi été relevés dont notamment la statique du bâtiment, rendue très compliquée à cause des différents porte-à-faux.

Le rendu final du béton sur la totalité de l’enveloppe de l’ouvrage était également un point crucial tout comme la réalisation de tous les éléments horizontaux en béton qui sont restés coffrés et étayés jusqu’à la mise en tension complète et définitive des câbles de précontrainte.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF