Voir le PDF
Commander

Ensemble résidentiel "La Baconnière" (25/2305)

Résidences - Locatifs
Boudry
Ensemble résidentiel "La Baconnière"

HISTORIQUE / SITUATION

Une vision d’avenir. Le plateau de la Gare, qui accueille l’ensemble résidentiel La Baconnière, est l’un des trois secteurs stratégiques de développement de la ville de Boudry. Il se constitue essentiellement d’une zone résidentielle, mais possède aussi quelques espaces dédiés aux activités commerciales, artisanales et industrielles légères, notamment aux abords de la gare CFF. Avec La Baconnière, la ville de Boudry entame, dans un partenariat public-privé, une phase de développement prometteur, basé sur une revalorisation de son attractivité et de son accessibilité.

Sur cette parcelle de 55’000 m2, on trouvait auparavant les infrastructures sportives du FC Boudry. Ces dernières ont été déplacées plus à l’ouest sur le plateau de Perreux, où tout a été reconstruit. La parcelle a ensuite été divisée en deux zones, la première accueillant 12 immeubles, la seconde 18 villas individuelles.

Le plateau de la Gare se déploie sur une esplanade ensoleillée, adossée au pied du Jura, dominant le coteau viticole et le littoral, à 490 m d’altitude, une soixantaine de mètres au-dessus du lac de Neuchâtel. Situé tout près de l’autoroute, le complexe se trouve à égale distance de Berne, Lausanne et Fribourg (45 minutes). 

Il est aussi à proximité immédiate de la gare CFF alors qu’un arrêt de bus a été crée à l’entrée du quartier. Cela permet aux habitants de rejoindre facilement le centre ville de Boudry.

PROGRAMME / PROJET

Les piétons à l’honneur. Les 12 immeubles de 15 logements se disposent en quinconce dans un grand espace vert. Chaque immeuble est accessible par un réseau d’allées piétonnes, qui peuvent exceptionnellement être utilisées pour les déménagements et les secours. Tous les immeubles n’ont pas la même typologie. Par contre, tous se limitent à trois niveaux sur rez-de-chaussée. Comptant de 21/2 à 51/2 pièces, les appartements sont destinés tant aux familles qu’aux couples ou aux personnes seules. 

A l’extérieur, les entrées des immeubles sont toutes dirigées directement vers deux dessertes, l’une située au nord pour 7 immeubles et l’autre au sud pour les 5 restants. Ce léger décalage tient d’une volonté architecturale d’apporter variation et rythme dans l’implantation des bâtiments. Les concepteurs ont ainsi montré une volonté de sortir des quartiers classiques d’immeubles carrés. Leur structure originale et élégante est rythmée par des rubans horizontaux alternativement saillants et rentrant, qui dessinent les balcons. Ces bandeaux établissent un jeu de vibration et de mouvement continus. Une réalisation qui s’est révélée être un défi pour le choix de la matérialisation des façades. Au final, l’enveloppe périphérique est hybride. 

La couleur gris-brun des bandeaux a été choisie pour se marier avec un terrain fortement végétalisé. En plus d’être exclusivement piéton, l’espace possède différent type de plantation et des reliefs. Les à plat sont faits de pelouse, alors que les buttes sont en prairie fleurie, un moyen de privatiser les espaces. La surface compte plus de 300 pins, ce qui affirme une volonté d’amener le vert dans le complexe. Le tout est agrémenté de trois places de jeux. 

A la lisière de la résidence, un espace de rencontre a été aménagé. Il se veut un prolongement de la tranquillité et de l’accessibilité du quartier puisque l’arrêt de bus est aussi placé sur ce lieu de rencontre. Sur cette place, les adultes pourront se retrouver le temps de jouer une partie de pétanque et les enfants profiteront de l’espace naturel à leur disposition pour s’adonner à toutes sortes de jeux. 

Les voitures n’ont pour autant pas été oubliées dans l’intégration du complexe. C’est au sous-sol que s’articule un grand parking de plus de 200 places, connecté à chaque immeuble par une liaison souterraine menant directement dans leur hall. 

La chaufferie est elle aussi intégrée dans le parking souterrain. Elle est constituée d’un chauffage à copeaux de bois et d’une chaudière à gaz, qui assure l’apport en énergie pour l’ensemble du nouveau quartier, villas comprises.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF