Voir le PDF
Commander

En Grassiaz - Résidence des Pétoleyres (29/2832)

Résidences - Locatifs
Echichens
En Grassiaz - Résidence des Pétoleyres

SITUATION/HISTORIQUE

L’adoption par la commune d’Echichens en 2014 du plan partiel d’affectation « En Grassiaz » a donné une nouvelle dimension à ce village qui dépasse aujourd’hui les 3 100 âmes. Le quartier recense 21 immeubles pour un total avoisinant les 450 habitants. Bien que développées par plusieurs bureaux d’architectes, les différentes promotions du site offrent une cohérence dans leur volumétrie et leur interaction. Les deux bâtiments de la Résidence des Pétoleyres sont implantés sur d’anciennes vignes. Leurs occupants jouissent d’un cadre bucolique surplombant le Léman, en connexion directe avec la ville et ses commodités. Un parking souterrain commun de 35 places est à leur disposition.

PROGRAMME

Les 21 appartements en PPE sont répartis dans deux immeubles sur quatre et deux niveaux. Les seize
et cinq logements respectifs vont du 2,5 pièces au 5,5 pièces. Les typologies sont pensées de façon à privilégier le soleil. Les pièces à vivre profitent de la lumière naturelle et offrent de belles perspectives sur le Léman et les montagnes de Savoie. Des dégagements favorisés par le décalage de niveaux entre chaque bâtiment. Le système en escalier, par paliers de 3 mètres, profite de la pente de la parcelle. Une contrainte de construction transformée en un atout majeur par le bureau Fehlmann Architectes.

Le concept esthétique marie sobriété, homogénéité et élégance. Une nécessité en regard de l’empreinte visuelle du nouveau quartier dans le paysage. Les attiques du grand bâtiment, traités en panneaux Eternit teintés dans la masse, contrastent avec les étages en crépi minéral blanc cassé. Les garde-corps en verre sans potelets, directement pincés sur la dalle béton des balcons-terrasses, renforcent l’effet de transparence.

Les résidents du rez-de-chaussée sont en lien direct avec le cadre naturel environnant. Une « coulée verte » et des cheminements piétonniers relient les bâtiments du quartier. Des espaces de rencontres et des places de jeux ont été intégrés le long de cette colonne vertébrale, au gré des talus
végétalisés.

USAGE

Le choix des finitions était laissé au choix des copropriétaires. A la carte : carrelage au sol pour le séjour/cuisine, les couloirs et les salles d’eau et revêtement parquet dans les chambres. Les murs sont revêtus d’un crépi fin blanc et les parois des salles d’eau à 80 % de faïence. Des adoucisseurs permettent de préserver le plus longtemps possible les équipements ménagers et la tuyauterie. Une ventilation mécanique a été installée dans les caves et dans la buanderie du plus grand immeuble.

PARTICULARITÉS

Le principal défi a consisté à construire ces deux bâtiments dans un quartier d’une vingtaine d’immeubles érigés quasiment en même temps. Un challenge de taille au niveau logistique et de coordination entre les différents chantiers.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

Les appartements sont dotés d’un chauffage au sol avec thermostat dans chaque pièce. L’isolation thermique répond aux dernières normes en vigueur et le triple vitrage est particulièrement performant. Les deux bâtiments sont équipés de panneaux photovoltaïques et thermiques. Des rigoles / caniveaux reliés à des puisards ont été exécutés au niveau du parking souterrain pour la récolte d’eau contenant de l’hydrocarbure des véhicules stationnés.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF