Voir le PDF
Commander

Faubourg 1227 (28/2671)

Résidences - Locatifs
Carouge
Faubourg 1227

SITUATION/HISTORIQUE

Le projet Faubourg 1227 s’est greffé à l’emplacement de l’ancienne usine de robinetterie Similor, à Carouge. Ce complexe de 83 appartements en PPE, de 23 logements d’utilité publique et d’une zone d’activité de 1 200 m2 présente une
forme d’îlot, avec de larges ouvertures conduisant à deux places de rencontres. Le site jouit de nombreux cheminements
piétonniers reliant le plateau de Pinchat et son cordon boisé au Vieux-Carouge et à la place du Rondeau.

Le projet développé par Losinger Marazzi et dessiné par les architectes de Nomos, avec le concours du service d’urbanisme
de la ville et des autorités, s’inscrit dans le cadre du plan directeur Carouge-Est du bureau Bassicarella.

ARCHITECTURE

Les proportions urbaines du projet sont en lien direct avec les façades typiques de deux ou trois étages de la cité sarde. La succession de passages et de terrasses fait oublier comme par enchantement les cinq niveaux de Faubourg 1227. Le concept voulu par les architectes consiste en deux «bras articulés» qui se replient sur eux-mêmes pour créer une cour intérieure et un appel vers la seconde cour, laquelle est en interaction avec le bâti existant de Carouge. Les façades briquettes sont en adéquation avec la rue, le bardage bois vertical, côté cour, proposant une approche plus intimiste. Dans le même esprit, le pignon du bras Ouest est en bois, afin de créer un rapport domestique avec la seconde cour qui accueille une aire de jeux. Les façades bois jouent avec l’exigence des tablettes coupe-feu à chaque niveau en les alignant aux tablettes de fenêtres et de loggias.

La structure porteuse du bâtiment, doté d’une isolation périphérique, est en béton armé. Le choix du béton recyclé pour les dalles répond aux exigences de Minergie-ECO. Sorte de boîte dans la boîte, le parking offrant 90 places pour les voitures et 16 pour les motos a été aménagé dans l’ancien sous-sol, vestige de l’usine Similor. L’abri à vélos, situé à l’extrémité de la rue du Tunnel, a également été intégré dans l’ancienne structure de l’usine.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Propriétaires et locataires bénéficient d’une ventilation simple flux et d’un chauffage au gaz.

Les deux cent dix mètres carrés de panneaux solaires thermiques assurent la production d’eau chaude sanitaire et constituent une force d’appoint pour le chauffage. Outre le respect des normes Minergie-ECO, le projet répond aux critères du programme Nature en ville du canton de Genève– présence sur le site d’un nichoir à martinets !

PARTICULARITÉS

L’utilisation de panneaux en briquettes a nécessité une grande recherche de calepinage. Les briquettes verticales du rez ont été posées à la main, afin de marquer la différence entre la zone d’activité et les étages. La relation et les raccords entre les façades avec des revêtements différents figuraient parmi les enjeux de ce projet. En étroite collaboration avec le GESDEC et le propriétaire foncier, Losinger Marazzi a coordonné les travaux d’assainissement du site autrefois occupé par l’usine Similor, en même temps que le développement et la réalisation du projet. Malgré ces enjeux de tailles, la livraison du bâtiment est intervenue avec environ quatre mois d’avance.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF