Voir le PDF
Commander

Les Feuilles de Vigne (29/2745)

Résidences - Locatifs
Begnins
Les Feuilles de Vigne

HISTORIQUE/SITUATION

C’est à mi-chemin entre Genève et Lausanne que se niche au coeur du vignoble la petite commune de Begnins. Ses vignobles ensoleillés et ses balades bucoliques en font une situation privilégiée pour les familles qui peuvent bénéficier de la proximité des transports publics, des liaisons ferroviaires et des axes routiers. Situé sur la Côte, face au Jura et au panorama du lac Léman, le bourg a également connu un riche passé historique avec ses châteaux moyenâgeux et son église du XIIème siècle.

Le projet Les Feuilles de Vigne est l’histoire d’une famille qui possédait un terrain de 1 121 mètres carrés à l’extérieur du village sur les coteaux ensoleillés. La famille propriétaire désirait valoriser son terrain et a fait appel à la Coopérative Cité Derrière en lui cédant la parcelle en droit distinct et permanent de superficie pour une durée de 70 ans. L’objectif pour la coopérative était de créer des logements à loyer abordable.

PROJET

Deux petits immeubles de cinq appartements chacun sont ainsi venus s’implanter au coeur des vignes en épousant la pente du terrain. Orienté plein Sud, avec une vue qui s’ouvre sur le lac et les montagnes, chaque appartement bénéficie d’une entrée individuelle, à l’image des maisons villageoises dotées de plusieurs appartements.

Les bâtiments proposent un logement de 2,5 pièces, un de 3,5 pièces et trois appartements de 4,5 pièces. Les places de parc sont toutes à l’extérieur, à l’arrière des bâtiments, côté route. Une place de jeux pour les enfants se niche entre les deux constructions. Les appartements se répartissent sur trois niveaux, composés d’un rez inférieur semi-enterré, d’un rez-de-chaussée et d’un niveau de combles. Les deux bâtiments, à l’identique, proposent une structure porteuse en béton armé avec des façades en briques. Le toit à deux pans est composé d’une charpente
en bois recouverte de tuiles plates type vaudaire.

Côté Sud, les balcons plongent dans la pente du terrain et des claustras brise vue en bois teinté ferment une partie des balcons, tandis que le revêtement au sol est en résine. L’unique local commun est un espace pour les vélos situé au rez inférieur de chaque immeuble. Quant aux combles, ils sont mansardés avec un bois peint en blanc de type MDF pour agrandir visuellement l’espace sous combles.

Les séjours sont lumineux grâce aux grandes baies vitrées qui laissent entrer un maximum de lumière naturelle à l’intérieur des volumes.

Le projet est labellisé Minergie®. Deux sondes géothermiques par bâtiment ont été installée à 150 mètres de profondeur reliées à une pompe à chaleur par bâtiment. Une partie de la production de l’énergie des deux bâtiments se fait grâce à la pose de 40 mètres carrés de panneaux photovoltaïques.

La particularité du projet tient aussi en l’absence de barrière entre les bâtiments et les vignes, créant ainsi une seule unité entre le bâti et la nature. Les chemins et terrasses du rez inférieur sont en pavés filtrants. Durant le chantier, un suivi hydrogéologique des forages destinés aux sondes géothermiques. La parcelle n’étant pas raccordée aux différents services, il a fallu dans un premier temps l’équiper. La parcelle de vigne est, elle, restée en activité durant toute la période du chantier ce qui a nécessité une coordination rigoureuses entre les diverses interventions.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF