Voir le PDF
Commander

Avenue du Clos d'Asper 1 et 3 (27/2598)

Résidences - Locatifs
Aubonne
Avenue du Clos d'Asper 1 et 3

HISTORIQUE/SITUATION

Parfaite intégration de deux nouveaux immeubles. Après une première étape réalisée entre 2008 et 2010, l’ensemble locatif du Clos d’Asper, situé non loin du centre d’Aubonne, vient de voir ériger deux nouveaux bâtiments asymétriques en complément de ceux déjà existants. Alors que les premières constructions, symétriques et parallèles, s’étageaient par degrés sur le terrain naturellement incliné vers le lac, les deux nouvelles constructions diffèrent.

La première, composée de six étages, installée dans le prolongement du bâtiment ancien situé à l’ouest, présente une différence de deux niveaux entre le pignon Nord et le pignon Sud. La seconde, positionnée perpendiculairement et limitée à deux étages, s’incruste dans la pente : son toit végétalisé se trouve au même niveau que le parking extérieur.

PROGRAMME

Douze duplex. Le programme comprend, pour la construction la plus importante, trente-deux logements : vingt-huit deux-pièces et demie et quatre trois-pièces et demie en duplex. Cet immeuble est relié à son voisin par le sous-sol. Le bâtiment bas, sans lien avec les constructions voisines, comporte huit duplex de trois pièces et demie.

REALISATION

Qualité architecturale. Les deux constructions ont été réalisées avec soin et sont composées de matériaux de haute qualité, notamment dans les parties communes qui ont été habillées de bois et dont les cages d’escalier sont revêtues d’éléments métalliques cintrés. Dans le grand immeuble, les duplex sont équipés de baies vitrées habillant les deux niveaux d’un seul tenant et de balcons baignoires. Dans l’immeuble bas, des puits de lumière éclairent les cages d’escalier et le centre des espace de vie. De plus, les appartements voient leurs façades sud composées de vitrages toute largeur qui donnent sur un espace herborisé privatif. L’aménagement intérieur des deux immeubles est résolument moderne avec la réalisation d’une chape cirée pour les lieux de vie et des salles d’eau et de parquet pour les chambres. Par ailleurs, certaines parois on été laissées en béton brut ce qui est tout à fait d’actualité. Chauffés par une centrale à gaz, les deux immeubles bénéficient de deux types de protection thermique, alternant façades ventilées et isolation périphérique. Des panneaux solaires assurent la production d’eau chaude sanitaire. Preuve du succès de cette réalisation élégante et parfaitement intégrée, les quarante appartements ont été loués en un mois.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF