Voir le PDF
Commander

Alpe'Square (28/2685)

Résidences - Locatifs
Crissier
Alpe'Square

HISTORIQUE/SITUATION

Grand potentiel. L’emplacement d’un ancien bâtiment industriel, rue des Alpes, à Crissier, libérait une parcelle au fort potentiel, bien placée, desservie par les transports publics, à proximité immédiate d’un centre commercial. La surface disponible permettait de répondre au pressant besoin de logements en centre ville qui touche toute la zone de l’Ouest lausannois. Le maître d’ouvrage y répond en réalisant un ensemble de huitante-neuf logements, soit en location, soit en propriété par étage.

PROJET

En peigne. Le projet retenu, qui se conforme aux directives du plan de quartier ”Alpes Sud”, comporte un grand bâtiment en front de la rue des Alpes, présentant deux sections symétriques reliées par la distribution verticale.

Il est complété par deux bâtiments plus petits, orientés en peigne, qui cernent une cour centrale. L’approche architecturale répartit les fonctions selon des strates horizontales:au sous-sol les parkings et les zones communes, au rez-de-chaussée les zones commerciales et les logements dans les étages.

Au total les huitante-neuf appartements vont du studio (deux) au quatre pièces et demie (vingt-huit) en passant par les deux pièces et demie(vingt-trois) et les trois pièces et demie (trente-six). Toutes les typologies d’appartements – qui varient en fonction de leur orientation et des contraintes du lieu, telles que lumière, vue ou bruit – sont réparties entre les trois immeubles. La façade qui donne sur la rue des Alpes, représentative de l’ensemble, a fait l’objet d’un soin particulier avec des matériaux de qualité – tels les panneaux en composite, qui garantissent leur pérennité, et des parapets de balcons en verre qui soulignent le caractère urbain et contemporain de l’ensemble.

RÉALISATION

Finitions soignées. Les trois bâtiments ont une structure en béton armé. Selon l’exposition, et particulièrement pour ce qui concerne la façade donnant sur la rue, les vitrages sont antibruit. L’ensemble des finitions est de bonne facture. Carrelage et faïence pour les communs, les cuisines et les bains ; parquet dans les séjours et les chambres. Les cages d’escaliers sont fonctionnelles avec leurs balustrades en inox et tôle thermolaquée. Les appartements en propriété sont équipés de colonne de lavage et séchage.

Technique. Les trois bâtiments répondent au label Minergie: une isolation avec façades métalliques ventilées, vingt-huit sondes géothermiques à deux cent cinquante mètres de profondeur, le recours à des énergies renouvelables en toiture, une ventilation à double flux, toutes mesures qui garantissent une utilisation optimale des ressources.

Aménagements extérieurs. L’implantation des trois immeubles crée une cour intérieure. Elle a été aménagée et végétalisée pour faciliter les rencontres entre habitants et gens du quartier. En limite Nord de la cour, une place de jeux est à disposition ainsi qu’un couvert à vélos.

DÉFIS ET POINTS FORTS

Contraintes. Comme souvent dans les chantiers en pleine ville, les bâtisseurs ont rencontré des problèmes d’exiguïté et de cohabitation avec un environnement qui n’est pas compatible avec les exigences constructives.

Tout d’abord, lors de la fouille qui a exigé la mise en place de parois parisiennes et de parois cloutées. Puis, pendant l’édification elle-même, avec le manque de place pour entreposer machines et matériel, le passage régulier des transports publics sur la rue adjacente et contraintes habituelles qu’impose le voisinage.

Du côté positif des choses, il est à noter qu’une petite centaine d’appartements ont été réalisés en moins de deux ans dans un ensemble qui, par sa position centrale dans l’Ouest lausannois, revitalise le quartier et offre commerces et logements de qualité sous un habillage contemporain.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF