Voir le PDF
Commander

Le Patio (28/2686)

Résidences - Locatifs
Lausanne
Le Patio

SITUATION/CONCEPT

Projet novateur au Sud de la ville pour des personnes en difficulté. Au Pré-de-Vidy, proche du lac et du musée romain, la Ville de Lausanne possède un terrain de 2 148
mètres carrés. Situé idéalement aux abords des axes routiers et des transports publics, mais bénéficiant d’un environnement calme, les autorités ont décidé de mettre ce terrain à disposition de la Coopérative Cité Derrière dans le but d’y créer des habitations temporaires pouvant accueillir des personnes en difficulté de logement. La Coopérative loue l’entier du bâtiment au Service social de Lausanne.

En 2016, quelque 1 300 demandes d’aides ont été déposées auprès du Service social par des ménages lausannois. Le projet doit ainsi pouvoir répondre à ces situations d’urgence. Pour bénéficier d’un logement, les habitants doivent disposer d’un projet d’insertion, par exemple une formation ou une recherche d’emploi. La partie location est exclusivement gérée par le Service social de Lausanne qui propose aux locataires un accompagnement social sur place pour la recherche de logement, de formation, de médiation, etc.

Le bâtiment dispose d’une cour intérieure qui favorise la solidarité entre locataires de tous âges et de toutes activités confondues. Il propose des studios, des deux pièces et deux logements pour personnes à mobilité réduite pour une utilisation limitée à deux ans maximum.

Une coursive distribuant chaque logement a été privilégiée à un couloir afin de donner le sentiment que le locataire rentre dans une maison. Toutes les chambres sont orientées Sud pour offrir un maximum de lumière naturelle. L’espace cuisine donne sur la coursive et dispose d’une fenêtre qui
fait le lien entre l’intérieur et l’extérieur. Des jardins partagés sont également mis à disposition pour intégrer les habitants à la vie du quartier.

PROJET

Un bâtiment fabriqué en atelier, démontable et réutilisable. Il n’aura fallu que cinq mois entre la pose des premiers
modules et l’emménagement des résidents. Ce délai serré a été rendu possible grâce à l’utilisation d’éléments préfabriqués.

La nouvelle construction modulaire est constituée de sols en béton préfabriqué et d’une structure porteuse en acier, recouverte d’une enveloppe en ossature bois. Les logements sont loués meublés et proposent des aménagements simples, mais confortables avec des sols en linoléum. L’ensemble des murs et plafonds sont blancs avec ici ou là quelques touches de couleurs inspirées par les mosaïques romaines proches, comme une porte rouge ou verte, un pan de mur orange ou bleu. Les volumes sont volontairement petits pour marquer l’utilisation temporaire des logements. Ils disposent tous d’une petite cuisine pour apporter une indépendance à chaque locataire. Les vitrages sont larges, laissant ainsi pénétrer un maximum de lumière naturelle à l’intérieur des logements.

Ce bâtiment bénéficie du chauffage à distance, de panneaux photovoltaïques pour assurer une partie de l’électricité et d’une centrale d’alarme anti-incendie.

La toiture est végétalisée avec un système de rétention de l’eau de pluie, exigé par la Ville de Lausanne.

Les soixante et un appartements pourront, au bout de trente ans, être déplacés, recyclés dans de nouvelles constructions ou rester tels quels.

Une des principales difficultés du projet s’est avérée être la présence d’un site archéologique, confirmé par la découverte d’anciens murs romains, lors des travaux du gros oeuvre. Il a aussi fallu procéder au déplacement des conduites de services, telles les conduites d’eau, d’électricité, de gaz et du chauffage à distance.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF