Voir le PDF
Commander

Chemin de la Perroude (28/2691)

Résidences - Locatifs
Chemin de la Perroude

SITUATION/HISTORIQUE

Le patrimoine immobilier de Retraites Populaires – plus de 3 400 logements – s’est enrichi d’un nouveau bâtiment à Gland, sur un terrain rattaché à la zone du Bourg. L’objectif du Maître de l’ouvrage était de viabiliser la surface à bâtir disponible, tout en proposant des appartements à loyers modérés. La parcelle accueillait déjà un immeuble de vingt-quatre logements dont la construction remontait à 1971. Le nouvel édifice de seize appartements répartis sur quatre niveaux est composé en trois volumes qui viennent casser l’effet rue et réduire le vis-à-vis entre les deux bâtiments.

CONCEPT ARCHITECTURAL

Situé dans une zone mixte de densité moyenne , le bâtiment locatif du chemin de la Perroude 4B et 4C s’inscrit dans le plan d’affectation de la zone du Bourg, lequel prévoit, outre les implantations, des décrochements en plan pour des édifices dépassant quinze mètres de longueur. La pente des toitures doit être comprise entre 65% et 90% et la couverture est obligatoirement réalisée en tuiles de terre cuite plates. Des contraintes parfaitement prises en compte par les architectes, lesquels n’en ont pas moins apporté leur touche personnelle. La répartition des fenêtres PVC/métal se veut aléatoire, afin de casser l’aspect répétitif et rigide des façades. Cette variation est complétée par la géométrie biaise des toitures qui modifie les hauteurs des acrotères. Participant à l’esthétisme de l’ouvrage, les balcons en colonne – du 1er étage jusqu’aux combles – ne sont pas disposés sur l’intégralité de la façade.

L’enveloppe est composée d’une isolation périphérique, d’un crépi et d’une couverture en tuiles. Les matériaux et couleurs sont communs aux deux bâtiments – l’ancien a été réhabilité dans le même esprit, en particulier les balcons –, afin de créer une unité architecturale sur la parcelle. Sur un plan structurel, les concepteurs ont privilégié une construction traditionnelle entièrement en béton et charpente en bois. Un vrai travail d’orfèvre d’ailleurs que la réalisation de cette charpente, avec ses faîtes non parallèles aux façades.

USAGE

L’ immeuble est doté de deux entrées principales distribuant deux appartements par étage. Les cages d’escalier sont lumineuses et spatialement généreuses. Les détails constructifs ont été étudiés afin de créer un garde-corps «ruban» qui se déroule sur toute la hauteur du bâtiment et accompagne le mouvement du bas vers le haut.

Les seize logements, quatre 2,5 pièces, huit 3,5 pièces et quatre 4,5 pièces sont proposés avec une configuration rationnelle et fonctionnelle. Sur le plan des aménagements intérieurs, le choix s’est porté sur des matériaux de qualité et adaptés (résistants et faciles d’entretien).

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

La toiture de la nouvelle construction est coiffée de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques et la chaufferie (gaz) a été installée dans l’ancien bâtiment faisant face à l’immeuble du chemin de la Perroude 4B et 4C.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF