Voir le PDF
Commander

Champs Meunier - Groupe Sud (27/2484)

Résidences - Locatifs
Mont-sur-Lausanne
Champs Meunier - Groupe Sud

SITUATION / CONCEPT

Bâtiments en terrasses qui épousent les courbes longitudinales du terrain. Au Mont-sur-Lausanne, le quartier de Champs-Meunier s’étend en face du site de la police cantonale jusqu’aux abords de l’autoroute. Ces terrains étaient à l’origine agricoles et comportaient une ferme et une fontaine. Les différents propriétaires de ces parcelles se sont regroupés et un plan de quartier a été élaboré. Pour l’heure, deux projets ont été développés, Champs-Meunier Nord et Champs-Meunier Sud. Les travaux ont débuté par le nord et se sont poursuivis avec la parcelle plus au sud. Le projet se différencie de celui situé sur la parcelle nord en proposant trois bâtiments plus grands d’un standing plus élevé.

Un grand immeuble longitudinal vient épouser la pente du terrain et en aval deux volumes plus petits viennent s’implanter perpendiculairement à la pente. Chaque immeuble offre un nombre de niveaux différents en fonction des courbes du terrain.

La disposition des trois volumes crée un espace central dévolu à des zones de rencontres et aux circulations internes du quartier. Un parking souterrain occupe toute la partie centrale permettant d’accéder directement aux trois immeubles. Dans ce projet, les typologies des bâtiments sont plus variées que celles proposées dans le quartier nord. Le volume des appartements varie entre des 3,5 pièces, 4,5 pièces et 5,5 pièces. Par contre, une certaine unité avec le quartier nord est maintenue. Ainsi, les façades ont également été traitées avec des éléments en bois.

PROJET

Jeu de verticalité et d’horizontalité. La différence de niveau du terrain, a poussé les concepteurs du projet à reproduire cette spécificité du lieu en implantant des bâtiments en terrasse. Pour reprendre cette horizontalité naturelle, les architectes ont joué avec des grandes dalles longitudinales créant une sorte de mille-feuilles.

Pour dynamiser le côté horizontal, les façades ont été traitées avec des panneaux coulissants en bois composés de croisillons verticaux et horizontaux créent une sorte de maillage qui varie d’un appartement à l’autre.

Ces coulissants offrent plus ou moins de
privacité aux balcons selon l’envie des habitants et prolongent le séjour qui fonctionne alors comme un interstice entre l’intérieur et l’extérieur. Si chaque logement bénéficie d’un généreux balcon tout en longueur, il est marqué dans sa verticalité par des éléments rouges qui abritent une armoire de rangement. À chaque fois, la dalle supérieure officie comme couvert pour le balcon inférieur.

Les appartements s’articulent autour d’un noyau central comprenant les zones humides telles que les WC, salles de bain et cuisines. Il est ainsi possible de tourner autour de ce noyau central qui distribue ensuite le séjour sur la partie avant et les pièces de nuit à l’arrière. Dans les séjours, les vitrages s’étendent de dalle à dalle permettant ainsi à la lumière naturelle d’inonder les intérieurs.
Les murs sont tantôt en béton brut, tantôt en crépi blanc.

Certifiés Minergie, les bâtiments sont alimentés
par un chauffage à pellets dont la centrale de chauffe est installée dans un des bâtiments du quartier nord et alimente les deux quartiers. Une ventilation double flux et un chauffage au sol offrent un confort supplémentaire aux locataires.

Un cheminement piétonnier, qui débute sur la parcelle nord, se poursuit jusque dans ce quartier sud afin de relier les deux entités. Au centre des trois volumes, des zones de rencontres apportent une convivialité à l’ensemble et favorisent les échanges entre les habitants du quartier.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF