Voir le PDF
Commander

Merck-Serono Sécheron (24/2109)

Banque - Administration - Commerce
Genève
Merck-Serono Sécheron

HISTORIQUE / SITUATION

Respect de l’héritage. Le site se compose de six bâtiments neufs aux façades entièrement vitrées et de trois bâtiments historiques du 19ème siècle, rénovés afin de faire réapparaître les briques rouges originelles de l’ancien site industriel de Sécheron, sur lequel le nouveau centre est érigé. Plus d’un siècle d’histoire industrielle résumée en deux concepts architecturaux qui se côtoient sans se heurter: ce contraste fait partie de l’image que le groupe Merck-Serono souhaite véhiculer et les lieux allient ainsi harmonieusement l’ancien et le moderne.
Emblématiques de l’identité du groupe Merck et de sa division Merck-Serono, les bâtiments mettent également en évidence le respect porté à l’héritage du passé et l’audace dans le présent: des valeurs qui figurent au cœur de la culture de l’entreprise.

Le Maître de l’ouvrage, Merck-Serono, est leader mondial dans le domaine des biotechnologies, dont les produits sont vendus dans plus de 90 pays. La société est numéro un mondial dans le domaine de la médecine de reproduction.

PROGRAMME

Au-delà des exigences légales relatives à l’Energie. Quatre-vingts pour cent d’espaces partagés, et seulement 20% de bureaux fermés: ces chiffres résument le concept des “open spaces” appliqué chez Merck-Serono. En principe, les employés n’ont pas de poste de travail fixe. Ils circulent librement entre tous les bâtiments grâce à des passerelles et ils bénéficient d’un équipement informatique qui leur permet de se connecter là où ils se trouvent.

Les meubles, les espaces, tout est fait pour que les gens se rencontrent, sur le principe d’un campus universitaire. Les espaces “speak easy” sont destinés à favoriser les échanges.

L’objectif consistait aussi à favoriser la communication et les contacts entre les chercheurs et les autres activités telles que la recherche pré-clinique et les études cliniques, les affaires réglementaires et d’homologation ou les fonctions administratives. But final: être efficace en réduisant les délais entre la découverte d’une molécule et la mise sur le marché du médicament.

Le programme de la construction, au-delà des exigences spécifiques aux activités et à la philosophie de l’entreprise, inclut des prestations particulières en matière d’environnement.

Notamment : utilisation de l’eau du lac pour satisfaire les besoins en chaleur et en froid. Deux pompes à chaleur de 1’000 kW puisant leur énergie dans l’eau du lac via des échangeurs à plaques fournissent également de la chaleur. Production de 4 MW de froid par échangeurs de chaleur sur l’eau du lac et appoint avec une machine frigorifique de 1’000 kW.

Une deuxième machine identique est installée en redondance. Ventilation double flux avec récupération de chaleur pour l’ensemble des bâtiments (bureaux, laboratoires, etc.). Débit total traité environ 500’000 m3/heure.

PROJET

Atrium magistral et transparence maîtrisée. Trois hauts bâtiments translucides de six niveaux sont reliés par des rues, des espaces de rencontre, et abritant l’ensemble, un toit de verre courbe qui bascule par simple effet de contrepoids, comme un pont, s’ouvre sur une surface de quelque 1’000 m2 au-dessus du forum. Par le bâtiment administratif B1, l’entrée, avec son atrium magistral, comporte un grand escalier qui comble la différence de niveau du sol, équivalent à un étage, entre l’avant et l’arrière du bâtiment. Il conduit au forum avec son kiosque, son café, son restaurant, vaste espace triangulaire de 1’400 m2 aux façades arrondies, dont le dallage se prolonge à l’extérieur.

Des parois de verre suspendues par des câbles rendus quasiment invisibles relient, au sud, le forum et le premier bâtiment, et au nord, les trois bâtiments. Ni l’ascenseur diaphane ni les fines passerelles métalliques débouchant chacune sur une zone d’échange “speak easy”, qui assurent la circulation à chaque étage, ne viennent rompre cette transparence. Futuriste, cette architecture sans barrières visuelles entre l’intérieur et l’extérieur se prolonge dans un environnement paysager, avec sa rue arborisée, son jardin privé, ses bassins aquatiques et son aménagement piétonnier. Telle est la vision qui se déploie en mettant en œuvre une construction qui laisse la part belle au verre, exploité en qualité de matériau de dernière génération.

En utilisant un verre thermique traité, sans déformation chromatiques - dit “verre extra blanc” en vertu de sa teneur en fer minimale qui assure une ultra-transparence -, le projet développe un nouveau type d’enveloppe vitrée, de hauteur d’étage, dite “façade en bardeau”. Chaque module de verre incliné est posé en écaille. Comme les tuiles d’un toit, il chevauche sur un mètre l’unité inférieure de la façade.

Ce type de façade technologique n’agit pas seulement comme barrière de chaleur, mais fait partie intégrante du système décentralisé de régulation thermique, en assurant très souplement le confort des usagers. La forme de cette façade permet l’intégration d’un aileron de plancher, motorisé et commandé par l’utilisateur pour la ventilation naturelle, sans déficit de transparence.
Chaque module comporte à sa base un volet, panneau métallique perforé, réduit au minimum, assurant ainsi l’arrivée d’air frais dans chaque bureau. Les unités décentralisées de chauffage et de refroidissement sont renfermées en bord de dalle dans le faux plancher. En limitant la pose de gaines de pulsion d’air, ce système représente un gain de place important.

Préfabriqués en éléments unitaires dans un cadre d’aluminium, les éléments de verre sont reliés par un point de fixation à un raidisseur vertical en acier inoxydable, structurellement réduit au minimum.

Le nouveau store extérieur, partiellement transparent, à barrettes en inox, constitue un écran de protection thermique solaire supplémentaire, même en conditions atmosphériques défavorables. Le toit ouvrant, les larges ouvertures dont jouissent les lieux de rencontres assurent également une ventilation naturelle.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF