Voir le PDF
Commander

Reflets de Jade (29/2820)

Résidences - Locatifs
Pully
Reflets de Jade

HISTORIQUE/SITUATION

Le jade est une pierre précieuse dont la couleur entre le vert et le bleu évoque un passé chinois fabuleux. Très résistante, elle a souvent été un signe extérieur de statut social. C’est dire qu’en baptisant Reflets de Jade le bâtiment situé à Pully, entre l’avenue C.-F. Ramuz et le chemin de La Source, ses promoteurs signifiaient un désir de qualité. Le nouvel immeuble prend la place de la villa Romantica, datant de 1947, mais qui, à l’abandon depuis plusieurs années, a été démolie.

PROGRAMME

Le programme prévoyait la construction de 17 appartements, du studio de 35 mètres carrés au 5,5 pièces de 156 mètres carrés, sur cinq niveaux: deux étages sur rez-de-chaussée, plus combles et surcombles.

PROJET

Orienté plein Sud, le bâtiment donne sur un espace arborisé qui borde l’avenue C.-F. Ramuz. C’est d’ailleurs là que se situe l’accès au garage souterrain et à ses 18 box. L’entrée piéton se fait par le chemin de La Source, au Nord. Une entrée commune donne sur deux cages de distribution équipées d’escaliers et d’ascenseurs. Les logements de 1,5 pièce à 5,5 pièces sont traversants, sauf pour les plus petits. La volonté a été de jouer avec l’ensoleillement dont bénéficie la résidence. Les grandes surfaces vitrées assurent une belle luminosité. Dans les étages, de larges balcons sur trois côtés et des loggias dans les combles, équipés de garde-corps vitrés – sans renfort ni potelet – contribuent à la transparence. Au rez-de-chaussée, les logements ont accès au jardin.

RÉALISATION

Sous son grand toit couleur bleue, à double pan et à forte inclinaison, la structure du bâtiment est de facture classique, en béton armé. Les parois extérieures, ventilées, sont doublées d’une isolation périphérique de 20 centimètres et habillée d’une peau lamellée en aluminium thermolaqué de couleur bleue.

À l’intérieur, les murs de séparation entre logements ont fait l’objet de mesures de protection phonique. Le chauffage à basse température est assuré par le sol, avec un réglage individuel par pièce assuré par ondes radio. Une ventilation double flux assure le renouvellement de l’air et
l’évacuation de l’humidité.

Le sous-sol – qui a demandé des mesures de protection particulières pour son excavation – comporte, en plus des places de parking, des caves individuelles et de nombreux rangements pour les vélos. Les divers locaux techniques incluent le bloc de filtration et de récupération calorique de la ventilation.

MESURES PARTICULIÈRES

Équipé d’une isolation extérieure, de parois ventilées, de triples vitrages à haute efficacité thermique, d’une ventilation double flux, d’une pompe à chaleur alimentée par six sondes géothermiques et de panneaux photovoltaïques, le bâtiment répond aux critères du label Minergie.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Le garage en sous-sol déborde largement du bâtiment au Sud. Son couvert est arborisé et sépare le bâtiment de la circulation d’un axe fréquenté. Au Nord du bâtiment, côté entrée piéton, la forme particulière de la parcelle a permis l’aménagement de deux places de parc pour les visiteurs, d’un abri pour les vélos et d’agréments de verdure.

POINTS FORTS

En choisissant de baptiser Reflets de Jade un bâtiment dont le nom signifie sa couleur et sa volonté statutaire, les concepteurs posaient la barre haut. Les propriétaires des nouveaux logements ont estimé que la barre était à la bonne hauteur.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF