Voir le PDF
Commander

Candolle 16 (29/2840)

Résidences - Locatifs
Genève
Candolle 16

SITUATION/CONCEPT

Situé au coeur de Genève, non loin de la vielle ville, l’élégant bâtiment bourgeois empreint de classicisme datant du XIXème siècle du 16 rue De Candolle, fait face au parc des Bastions et de l’université. Afin de rendre cet immeuble plus moderne, un projet de rénovation a été décidé sans pour autant dénaturer son identité architecturale. Celui-ci s’élevait à l’origine de quatre niveaux sur rez, avec un volume supplémentaire faisant office de combles, nichés sous un toit à la Mansart. Cette particularité permettant de dégager un volume important sous la toiture.

Les travaux entrepris étaient donc l’occasion idéale de surélever d’un étage le bâtiment et ainsi créer deux nouveaux appartements de cinq pièces chacun dans les combles, jusque-là utilisés comme ateliers ou greniers dont la hauteur ne dépassait pas 2,20 mètres. Le défi technique était non seulement de surélever la toiture de l’immeuble, mais de le faire avec les locataires sur place, ce qui a nécessité énormément de communication et un important dispositif de sécurité durant toute la durée des travaux.

PROJET

Dans un premier temps, un échafaudage a été érigé afin de permettre le démontage de l’ancienne structure de la toiture et l’aménagement d’une nouvelle construction provisoire. Une nouvelle charpente a été construite 80 centimètres plus haut afin d’offrir plus d’espace pour créer les deux
nouveaux logements. Le plancher des combles a été renforcé avec une structure en bois en lamellé-collé et goujonnée afin de supporter les nouvelles charges. Celui-ci a été posé plus haut que celui d’origine afin de laisser un espace permettant de faire passer les éléments techniques, l’écoulement des eaux usées et offrir une isolation phonique composée de gravier entre les niveaux.

En toiture, une vingtaine de lucarnes de 1,80 mètre de haut ont été positionnées dans l’alignement des fenêtres des étages inférieurs afin de respecter l’harmonie patrimoniale de l’immeuble. Celles-ci apportent également un maximum de lumière dans ces spacieux volumes sous combles. Habillées de zinc patiné et vieilli, elles se fondent aux ardoises anthracite du toit, offrant un tout homogène. L’ensemble de la façade a été rénovée en respectant le code visuel existant et toutes les fenêtres ont été mises aux normes thermiques actuelles tout en gardant leur identité visuelle d’origine.

La cage d’ascenseur a également été rehaussée, puis entièrement vitrée. Par contre, toutes les anciennes serrureries ont été conservées. À l’intérieur des deux nouveaux logements, un soin particulier a été porté aux matériaux utilisés avec un habillage en panneaux bois traités à la nacre et à la feuille d’or par un artisan de la place. On retrouve également du marbre avec des inserts Lalique.

Quant aux éléments techniques, ils ont porté sur la mise en place d’une ventilation avec récupération d’énergie dans tous les logements existants. Ce nouveau réseau a été inséré dans les gaines de ventilations naturelles existantes.

Ce chantier a nécessité une attention particulière et une capacité d’adaptation constante, non seulement à cause de la présence des locataires durant les travaux, mais aussi du fait des nombreux changements et ajustements effectués en cours de route. En effet, plusieurs détails ont dû ainsi être
réétudiés in situ durant l’avancement des travaux. Des équipements techniques non prévus à la base ont été intégrés en cours de chantier, dont notamment le doublement des capacités électriques de l’immeuble et la modification des systèmes de ventilation.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF