Voir le PDF
Commander

Certoux 86 (29/2750)

Résidences - Locatifs
Perly-Certoux
Certoux 86

SITUATION

Le village de Certoux dans le canton de Genève compte quelque 3 046 habitants. Cette petite commune rurale se trouve aux portes de Genève non loin de la frontière française. La commune est traversée par la rivière de l’Aire et se situe entre un cordon boisé et des plaines agricoles et maraîchères.

Au coeur de cette campagne genevoise, une parcelle de 1'675 mètres carrés avait pour vocation d’être valorisée.

Dans cet environnement de villas familiales, une seule villa occupait ce terrain et la propriétaire a décidé de la démolir pour y implanter un petit immeuble de seize appartements en PPE dont un attique qu’elle a réservé pour elle afin de s’y loger.

PROJET

Ce petit immeuble propose des logements variant entre des 3 pièces et des 5 pièces. Ils sont distribués par deux cages d’escaliers. Le sous-sol abrite le parking de vingt-cinq places de parc ainsi que les caves et les locaux techniques pour ensuite s’élever de deux niveaux sur rez et
d’un étage supplémentaire en retrait qui accueille l’attique.

La structure porteuse du bâtiment est en béton et les façades sont recouvertes d’une isolation périphérique crépie. Les menuiseries extérieures des fenêtres sont en bois, tandis que les éléments de serrurerie sont en inox dont les garde-corps des balcons. Sur ces derniers, une cloison en verre fumé sépare les différents lots.

À l’intérieur des appartements, du parquet grandes lames a été posé dans les séjours, couloirs et chambres, et du carrelage dans les pièces humides. Chaque logement est pourvu en espaces de rangements intégrés aussi bien dans l’entrée que dans les chambres. Les séjours s’ouvrent sur l’extérieur par de larges baies vitrées et se prolongent par un généreux balcon tout en longueur.

Les grands vitrages laissent pénétrer un maximum de lumière naturelle dans les volumes intérieurs rendant les pièces de vie agréables à toute heure de la journée.

L’immeuble est certifié Minergie et propose un concept à haut potentiel énergétique (HPE) grâce à une pompe à chaleur qui récupère la chaleur de l’air vicié pour chauffer en partie les volumes et les panneaux solaires, posés en toiture, servent à chauffer l’eau chaude sanitaire.

La toiture plate de l’immeuble a été utilisée pour y planter des végétaux. Les appartements du rez-de-chaussée bénéficient, quant à eux, de jardins privatifs engazonnés et les zones communes ont été arborées et agrémentées de plantations décoratives.

La construction a été réalisée simultanément à la réfection de la chaussée par la commune, ce qui a demandé une coordination rigoureuse entre les deux chantiers et les différents corps de métier, d’autant plus qu’aucune zone de stockage des matériaux n’était disponible sur place durant les travaux.

La proximité de la nappe phréatique a nécessité la sécurisation de la fouille par un système de palplanches et les eaux de la nappe phréatique ont été pompées en permanence jusqu’à la fin du gros oeuvre.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF