Voir le PDF
Commander

Résidence des Chênes (23/2081)

Résidences - Locatifs
Mies
Résidence des Chênes

SITUATION / CONCEPT

Des logements généreux sur un ou deux niveaux. Dans un quartier résidentiel de Mies, entre deux chênes centenaires, un bâtiment de neuf appartements voué à de la vente en PPE a été édifié. Proche du centre du village et à 200 mètres de la maison de commune, le projet comprend deux niveaux sur rez avec pour particularité de proposer également un sur-comble, accessible mais non-habitable et un garage privatif en sous-sol.

Chaque niveau présente trois logements de 2 pièces ou 3 pièces. Chaque appartement possède deux salles de bains. Les appartements du dernier niveau sont pourvus d’escaliers menant au sur-comble qui peut servir d’emplacement de rangement.

Un ascenseur central relie le parking en sous-sol aux divers étages. Du marbre a été choisi pour habiller ces accès communs. Dans les logements, chaque acquéreur a pu choisir la finition des intérieurs, tant au niveau des sols, des peintures, des papiers peints que des cloisons. Un projet sur-mesure pour chacun d’entre eux.

Sur les 9 appartements, cinq sont d’ailleurs équipés d’une cheminée selon la volonté des propriétaires. À l’extérieur, de généreux balcons de 20 m2 sont présents sur chaque façade.
Pour la plupart, le sol est recouvert de grands carreaux imitation ardoise. Quant aux garde-corps, ils jouent la semi transparence avec des verres translucides et des montants en inox brossé. Les appartements au rez bénéficient, quant à eux, de terrasses-jardins.

PROJET

Deux chênes centenaires caractérisent le projet. Avec une surface de terrain de 1’200 m2 et une emprise au sol de 900 m2, le projet devait résoudre le problème du stockage des matériaux lors des travaux. Cette première contrainte était accentuée par la présence des deux importants chênes centenaires qu’il fallait préserver. Il était donc impossible de stocker des matériaux sous ces chênes, qui ont été protégés durant tout le chantier par un couronnement de cinq mètres de diamètre. La petite PPE pose fièrement entre ces deux témoins du passé.

Les promoteurs du projet souhaitaient aussi construire un bâtiment répondant aux normes Minergie, ainsi 16 m2 de panneaux solaires ont été installés en toiture sur le pan orienté sud. Trois sondes géothermiques alimentent également une pompe à chaleur.

Ce projet devait, comme toute construction en PPE d’ailleurs, répondre aux désirs et aux envies de chaque propriétaire.
Un projet qui a nécessité de nombreuses discussions en amont. Les spots intégrés au plafond ont, par exemple, dû être définis et validés avant le coulage du béton.

Les choix électriques, ainsi que les sanitaires et les cuisines ont déjà dû être pensés lors du gros œuvre. Les travaux ont donc été marqués par une anticipation et une réactivité de tous les instants.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF