Voir le PDF
Commander

La Scie (27/2544)

Banque - Administration - Commerce
Versoix
La Scie

SITUATION

Une nouvelle identité pour l’entrée sud de Versoix. Le long de la Route Suisse, sur la commune de Versoix, quelques 10 000 mètres carrés de terrain ont trouvé leur future affectation. Un centre commercial, industriel et artisanal s’y est implanté. Ce projet à occupation mixte signe une étape de renouveau pour la commune offrant un nouveau visage à l’entrée Sud. En plus d’une nouvelle visibilité, ce complexe donne l’opportunité de démarrer la construction de la route de la Scie, qui contournera le bourg et desservira les quartiers Ouest de Versoix.

HISTORIQUE

Un secteur à l’abandon depuis plusieurs années. Situé en plein couloir aérien, il était exclu de construire du logement sur cette parcelle. Un plan localisé de quartier a alors été élaboré en 2008, inscrivant le chantier dans une mue importante engagée aux quatre coins du territoire de Versoix. Ce qui a permis de créer également un nouveau cheminement entre les zones d’habitation de la Pelotière
et le reste de la commune. Ces liaisons passeront également par le futur parc public du Molard qui verra le jour sur l’actuelle place des forains.

PROGRAMME

Première zone mixte dans le canton. L’idée du projet était de créer quelque chose de nouveau et d’innovant et de s’éloigner de la zone industrielle traditionnelle. Ce nouveau quartier est ainsi composé au deux tiers de surfaces industrielles et artisanales et un tiers est destiné à des surfaces commerciales créant la première zone mixte de ce type dans le canton. Sur un terrai de 10 000 mètres carrés, le complexe commercial est réparti en deux volumes reliés par un parking à ciel ouvert.

Une rampe d’accès permet d’arriver sur la toiture du rez-de-chaussée du bâtiment principal. Au rez-de-chaussée de ce bâtiment, une Migros 2M s’est installée sur quelque 3 000 mètres carrés, remplaçant ainsi celle située derrière la gare de Versoix. Au premier et deuxième étage, se situent les locaux destinés à des activités commerciales, industrielles et administratives. Ces surfaces sont proposées à la vente sous forme de lots en PPE. À terme, ce complexe mixte accueillera une centaine de places de travail et plusieurs commerces. Un parking souterrain de deux niveaux complète le projet.

PROJET

230 000 briquettes posées en façade. Les façades sont travaillées tout en horizontalité avec des vitrages qui tournent tout autour du bâtiment. Recouvertes de briquettes de couleur ocre, les façades rappellent les bâtiments industriels des années vingt. Cet aspect industriel, mais en même temps chaleureux, allie un caractère urbain et commercial tout en respectant le style architectural de la commune. Le bâtiment principal comporte un avant-toit marquant l’entrée du complexe commercial.
L’intérieur a été laissé brut en fonction des besoins des futurs preneurs.

Dans les zones communes, on retrouve au sol du carrelage. Les murs et les plafonds sont laissés
en béton apparent.

Le bâtiment répond au label Minergie et sont raccordés au circuit de pompage de l’eau du lac qui dessert également les zones Espace-Versoix et Versoix-Centre-Ville. Ce circuit de pompage permet de chauffer et refroidir le bâtiment grâce au couplage de pompes à chaleur. Des panneaux solaires installés en toiture viennent en appoint pour chauffer l’eau chaude sanitaire.

Des aménagements extérieurs ont été créés afin de favoriser la biodiversité et d’encourager les aménagements naturels. Un entretien différencié des surfaces ainsi que l’abandon de l’utilisation d’engrais et de pesticides ont été favorisés permettant ainsi de répondre au Label Nature et économie. Des aménagements ont aussi été pensés pour compenser les arbres abattus avant les travaux. Des voies piétonnes et cyclables sécurisées vont être mises en place entre le site, la gare et le centre-ville de Versoix. L’accès en est également facilité par la présence de la gare, située à trois minutes à pieds et des bus TPG desserviront la zone.

Lors de la phase de gros oeuvre, le défi a été de composer avec la présence de la nappe phréatique dont le niveau est de 2,5 mètres au-dessus du fond de fouille, nécessitant la réalisation de travaux spéciaux dont la mise en place de palplanches et de tirant d’ancrage. Pendant la mise en place des palplanches par vibrofonçage, un contrôle permanent a été installé auprès de certains voisins et des CFF afin d’éviter toute répercussion des travaux sur les voies passant à proximité du chantier et des habitations.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF