Voir le PDF
Commander

La Golette (27/2546)

Résidences - Locatifs
Meyrin
La Golette

HISTORIQUE

Lancé en 2004, le projet du Labo La Golette, deux immeubles locatifs de 90 appartements sociaux, a mis quelques années pour voir le jour. Les deux bâtiments prennent place sur une parcelle comprenant un grand parc et un bâtiment angulaire construit dans les années 60 par Gaillard Architectes, rénové en 2014 et propriété du maître d’ouvrage. Avec la création de ces deux immeubles, l’envie était de permettre aux genevois de bénéficier de logements à loyers modestes, tout en préservant une qualité de vie agréable dans un quartier offrant écoles et commerces de proximité.

PROGRAMME

Les deux bâtiments sont implantés perpendiculairement à la rue de la Golette. L’espace est ainsi mieux dégagé pour les locataires. Tout en longueur, les deux immeubles, ont des volumes cubiques simples, qui épousent la douce déclivité du terrain.

A l’intérieur, les programmes aussi sont efficaces: quatre cages d’escaliers compactes desservent deux appartements par pallier et trois appartements en pignon. Les typologies des logements varient du studio au six pièces, ce qui permet de s’adapter à l’évolution des familles. Les agencements des appartements ont été réalisés de sorte à apporter un maximum de lumière car la plupart des logements
sont traversants.

Sous-terre, le parking dessert toutes les entrées d’immeuble et on trouve aussi, en bout de parcelle, une grande buanderie vitrée qui se veut un lieu de rencontre. Autre lieu de rencontre et d’échanges, la salle collective, située perpendiculairement à la buanderie, agencée avec une cuisine et des sanitaires, permet aux locataires de se retrouver et de vivre ensemble, tant à l’intérieur, les jours maussades, qu’à l’extérieur lorsque le soleil brille. Des places de jeu sur un espace vert agrémentent cette aire dédiée aux plaisirs du vivre en communauté.

PROJET

La volonté architectural était de privilégier la plongée vers l’extérieur. En effet, dans ce quartier résidentiel très dense, peu d’habitants peuvent profiter de la verdure. Le Labo La Golette prenant place sur un ancien parc, dont certains arbres centenaires on pu être préservés, il était clair pour les concepteurs, ainsi que pour le Maître de l’ouvrage qu’il fallait mettre un accent sur ces passages intérieur/extérieur. Du côté du parc, les locataires pourront peut-être aussi à l’avenir jardiner dans des petits jardins potagers prévus à cet effet.

Un autre accent a été porté à la qualité énergétique des bâtiments. Des panneaux solaires en toiture assurent le chauffage de l’eau sanitaire et toute la gaine technique a été rationalisée au centre des réalisations afin d’assurer des économies d’énergie et de coûts. En effet, ces appartements étant destinés à un public à revenu modeste, les concepteurs ont dû relever le challenge de proposer des appartements basiques qui soient agréables à vivre et dans lesquels la convivialité est de mise au quotidien.

Un jeu de tiroirs a été réalisé avec les balcons, qui donnent tantôt coté court, tantôt côté parc et qui s’alternent de manière ludique sur les façades. De plus, les coursives des balcons ont volontairement été laissées à une hauteur de 75 cm de hauteur pour dégager la vue, tout en gardant une certaine privacité. Les 25 derniers centimètres de protection obligatoire sont assurés par une main courante métallique de couleur vert olive pour garder une tonalité naturelle en façade.

Un jeu de couleur plus ludique a été pratiqué dans les entrées et les cages d’escaliers. Le code couleur, jaune, bleu, rouge, se retrouve ainsi tantôt sur les murs d’entrée et sur les garde-corps métalliques des escaliers.Cette touche apporte une ambiance spéciale tout en respectant la volonté du Maître de l’ouvrage de rester dans la sobriété et l’efficacité, afin d’assurer des coûts minimum et un entretien facile des immeubles.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF