Voir le PDF
Commander

Swisspor Châtel II (28/2636)

Industrie - Artisanat
Châtel-St-Denis
Swisspor Châtel II

HISTORIQUE

Un savoir-faire unique. En 2010, le fabricant d’isolant Swisspor inaugurait à Châtel-Saint-Denis le plus grand site de production de matériaux isolants de Suisse.

Aujourd’hui, le leader suisse du polystyrène expansé a implanté une seconde usine sur un terrain de 23 500 mètres carrés dans le chef-lieu de la Veveyse. Cette nouvelle construction est dédiée à la production de PUR/PIR.

“Châtel II” est la plus grande des trois usines de panneaux de polyuréthane du groupe - devant Boswil (AG) et Tourtemagne(VS). Quelques 200 000 mètres cubes d’isolant sortiront annuellement de ses lignes de production. Située en bordure de l’autoroute, la nouvelle usine est parfaitement implantée dans une zone située à distance égale de Lausanne et Fribourg.

PROGRAMME/PROJET

Une halle parfaitement adaptée à la production. L’usine prend une forme trapézoïdale d’une part pour suivre la configuration de la parcelle et d’autre part pour des raisons logistiques. Comme la construction prend place sur un terrain en déclivité, le côté Est du bâtiment – dédié au stockage et à l’organisation (niveau 1-0) – est plus élevé de huit mètres que le côté Ouest, dédié à la production (niveau 0-0). Une opportunité du point de vue logistique, car les camions peuvent accéder directement sur la dalle de la halle de stockage de ce niveau 1-0 par quatre quais de chargements. Le niveau 0-0 est relié au 1-0 par un monte-charge adapté et diverses cages d’escaliers servant également de voies de secours.

Au rez-de-chaussée soit au 0-0, on trouve encore les vestiaires, douches, sanitaires ainsi que les locaux techniques sous le niveau de chargement. Une mezzanine accueille la cafétéria et les bureaux directement liés à la production sur place. Tandis que le 1-0 abrite le stock et les bureaux liés à la logistique.

Les cages d’escaliers ont été disposées à l’extérieur du bâtiment afin d’assurer une flexibilité au Maître d’ouvrage dans l’utilisation des espaces intérieurs et dans l’éventualité de créer à l’avenir une deuxième ligne de production en partie Ouest. Seule la cage d’escaliers reliant la mezzanine se situe dans l’usine. Cette flexibilité existe aussi du côté technique puisque tous les branchements éventuels en vue de la création d’un deuxième bloc de production ont déjà été réalisés.

Dans son ensemble, l’usine, dont les dimensions sont imposantes – cent cinquante mètres par septante-cinq mètres- ne donne pas une impression de lourdeur car un petit décrochement et deux structures différentes de façades permettent de lui conférer des airs plus aériens. Détail typique du groupe : le totem. Il s’agit d’un monte-charge extérieur pour la maintenance. Il est de couleur blanche et est bien visible et doté du logo Swisspor.

RÉALISATION

Un bâtiment, deux types de structures. Le niveau de production est entièrement réalisé en béton armé,
avec structure et poteaux préfabriqués en béton armé, ainsi qu’une dalle en béton précontraint. Un élément important, car les portées dans la halle sont très grandes. Afin de conserver une grande flexibilité au niveau de la production, le Maître d’ouvrage a souhaité un maillage de poteaux de
seize mètres par seize mètres. Ainsi, les plaques de huit mètres qui sortent des machines peuvent circuler à double sur ce niveau. De plus, comme la dalle accueille le flot de semi-remorque, elle est conçue pour prendre une tonne au mètre carré, d’où l’importance de ce choix technique.

Le niveau stock est entièrement en charpente métallique, ce qui différencie de manière intéressante les deux Plan parties de l’usine.

Des bacs en tôle trapézoïdales de seize mètres de long ont été fixés sur la charpente métallique. Ils ont ensuite été isolés puis lattés et recouverts des parements. En partie basse il y a un parement lisse et en partie supérieure de la plaque ondulée. Ce qui amène une jolie résonance au niveau esthétique. Ainsi, la façade Sud, visible depuis l’autoroute, possède une dynamique spéciale grâce au biseau recouvert sur le haut de tôle ondulée et sur le bas de tôle plane. A noter que la halle de stockage possède une hauteur de huit mètres au point le plus bas sous toiture afin de pouvoir entreposer quatre palettes d’isolation les unes sur les autres. A retenir que ces parements Swisspearl, anciennement Eternit, viennent d’une entreprise du groupe.

L’étanchéité de la toiture a été réalisée par les apprentis de l’école Polybat.

Environ quarante entreprises ont mis à disposition les apprentis pendant quatre mois afin de favoriser l’apprentissage et de leur permettre de mettre en application concrète leurs études. Sur la toiture, des panneaux solaires produisent de l’électricité. Cette électricité, couplée à la chaleur de la production réutilisée pour chauffer l’usine, permet une autonomie énergétique complète du bâtiment. Le débit d’évacuation des eaux pluviales de la toiture et de la place alentours est limité par un grand bassin de rétention ouvert pour les eaux claires et un bassin enterré pour les eaux usées.

Pour la réalisation de l’usine, le Maître d’ouvrage a beaucoup fait travailler son groupe, à l’exemple de l’emploi des parements en plaque Swisspearl, ainsi que celui des vitrages PVC de Swisswindows. L’usine est ainsi une vitrine des savoir-faire du groupe.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF