Voir le PDF
Commander

Freddie Mercury (29/2801)

Hôtellerie - Tourisme
Montreux
Freddie Mercury

SITUATION/HISTORIQUE

Destiné à une affectation hôtelière, l’imposant bâtiment «The Freddie Mercury», ainsi baptisé en hommage au chanteur mythique de Queen et grand amoureux de Montreux, est situé en plein coeur de la ville. Le projet s’inscrit dans un interstice triangulaire dont les trois faces sont définies par l’axe ferroviaire Genève-Milan, la rue du Marché reliant le quartier historique des Planches à la partie basse de la cité, et la rue de la Rouvenettaz qui débouche sur l’avenue des Alpes. On rejoint la gare CFF en empruntant le quai 1 qui démarre aux portes de la résidence hôtelière.

PROGRAMME

La particularité des lieux a dicté au bâtiment sa géométrie et sa volumétrie. Articulé sur sept niveaux, l’édifice comprend 89 chambres destinées à deux, trois ou quatre personnes. La parcelle choisie est le fruit de la réunification de trois propriétés contiguës qui abritaient la Pension Wilhelm, une villa de service des CFF ainsi qu’un atelier de serrurerie.

Chacune des façades a été imaginée et conçue pour répondre au voisinage immédiat. Leur matérialité diffère également d’un contexte à l’autre. La tête Nord du bâtiment a été dessinée de manière à accentuer sa hauteur.          Elle forme un écran vertical qui reflète le contexte et prolonge les perspectives. Entièrement vitrée, elle fait front et engage un dialogue avec les quais et les voies ferrées de la gare.

La façade Ouest longeant la rue de la Rouvenettaz présente une surface vitrée au rez-de-chaussée et une isolation périphérique crépie à partir du 1er étage. Elle reprend la systématique et les proportions des percements classiques du bâtiment qui lui fait face. Le rez intégrant le grand espace de restauration est entièrement vitré et dénué de structures verticales. On aperçoit en longeant le bâtiment le vaste lobby et les salles de cours qui le surplombent. Le long couvert surligne l’espace du trottoir, conférant à la façade son lien avec le domaine public.

La façade ventilée longeant la voie CFF, en verre laqué, engage par sa polychromie un dialogue plus dynamique. Les percements horizontaux et le jeu des croisements entre les différentes couches qui composent cette façade créent un effet de mouvement. Les touches de rouge rappelleront à certains les wagons CFF de la même couleur.

La façade Sud qui borde la rue du Marché reprend pour sa part les codes de l’architecture avoisinante. Une façade ventilée de pierre type Travertin dont la couleur crème rappelle celle du Centre paroissial d’Etraz qui lui fait face. On y lit un socle minéral directement lié à l’espace
urbain. Son angle arrondi – une superposition de balcons cintrés – réinterprète le traitement des angles des immeubles en contrebas, tandis que la perspective est augmentée par l’inclinaison de la rue.

RÉALISATION

L’ensemble de la structure est en béton armé. Les piliers en «Y» permettent de reprendre et de dévier les descentes de charges des étages supérieurs. Ils ont également pour vocation de libérer totalement la grande façade vitrée de la rue de la Rouvenettaz d’éléments structurels. Les salles de classes s’y accrochent. Au chapitre des matériaux, on mentionnera le socle en pierre type Zimbabwe et le vitrage des salles de classe inclinée de 71 degrés en verre EI30. A relever aussi, le soin apporté à la «cinquième façade», à savoir un calepinage spécifique en toiture. On découvre à l’intérieur des sols en résine, carrelage, PVC et moquette, des faux plafonds métalliques et plâtre ainsi que des
murs crépis.

USAGE

L’ Académie hôtelière «The Freddie Mercury» poursuit une double vocation. Elle fonctionne soit comme résidence pour étudiants en hôtellerie, soit, durant la saison estivale, comme un établissement hôtelier traditionnel. L’entrée principale de l’hôtel, les salons et la terrasse placés e Plan n tête Nord du bâtiment offrent une perspective particulière sur la gare et les coteaux montreusiens. La partie attique surplombe les toitures de la ville basse et offre un dégagement panoramique sur le lac et les rives de la Riviera. La vue s’étend des Dents-du-Midi aux vignes du Lavaux. Outre les installations techniques, les sous-sols intègrent un parking sur deux niveaux, accessible depuis la rue de la Rouvenettaz. Il est desservi par un monte-voitures assez original, puisque la voiture est placée au préalable sur une plate-forme tournante.

PARTICULARITÉS

L’Entreprise Totale HRS Real Estate SA a dû faire face à un certain nombre de contraintes, liées à la proximité des voies de chemin de fer, à la situation en zone urbaine et à l’absence d’espace pour l’installation de chantier. Ainsi, l’enceinte de fouille a nécessité la pose de parois berlinoises avec étayage et paroi clouée. Certains travaux ont été réalisés de nuit, notamment la construction d’une paroi de protection CFF d’environ 61m de longueur et 11 m de hauteur et le forage de la paroi berlinoise, impliquant la fermeture de la voie adjacente au chantier. La bâtisse existante a quant à elle pu être démolie de jour, moyennant certaines mesures. Un relevé des voies, ainsi que le suivi de déformation se sont également avérés nécessaires et ont été confiés à un géomètre, mandaté par les CFF.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

Le bâtiment est équipé d’une installation de chauffage au gaz, d’une ventilation double flux et de panneaux solaires photovoltaïques et thermiques en toiture.                            Le rafraîchissement estival des salles de classe et de la bibliothèque est fait au moyen de poutres climatiques intégrées dans les faux-plafonds. Le rafraîchissement « restreint » des chambres s’effectue au moyen des mêmes serpentins posés dans la chape pour le chauffage (système change-over permettant d’obtenir un sol chauffant en hiver et rafraîchissant en été).

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF