Voir le PDF
Commander

Collège Calvin Sud (27/2490)

Rénovations
Genève
Collège Calvin Sud

SITUATION

Humanisme et transmission du savoir. Deux générations d’étudiants encore et le Collège Calvin fêtera son demi millénaire. Rien de moins. À deux pas de la cathédrale Saint-Pierre devenue temple protestant sous la Réforme, voulu et conçu du vivant de Jean Calvin, l’« Académie de Genève » comme on l’appelle alors sort de terre dès 1558. Agrandi, transformé, classé en 1921, l’édifice n’a eu de cesse de répondre aux besoins de ses utilisateurs. Pourtant, après plus de quatre siècles de services rendus à ce que la cité compte d’élites en devenir, le bâtiment conserve encore non seulement son affectation pédagogique d’origine, mais aussi l’essentiel de ses caractéristiques
formelles.

Alors que s’ouvre le 21e siècle, le temps est venu d’entreprendre une restauration complète. Architectes, conservatrice des monuments, historiens, experts qualifiés, entrepreneurs et pouvoirs publics : force est de constater que les protagonistes vont se montrer à la hauteur des enjeux exceptionnels du lieu.

PROGRAMME / PROJET

Post Tenebras… Les travaux envisagés portent sur la rénovation et la restauration extérieure et intérieure. Ils visent également la démolition d’éléments parasites réalisés au fil du temps ainsi qu’une valorisation de l’espace de cour. Fidèles aux principes de la « Charte de Venise », les opérations entendent révéler la valeur historique du bâtiment en respectant pleinement sa substance ancienne. Les ajouts nécessaires adoptent quant à eux sans complexe un langage contemporain. Aussi minime soit-elle, la moindre intervention fait l’objet d’une discussion concertée, le cas échéant d’une étude historique, d’une analyse technique, d’un relevé, voire d’un prototype afin de définir l’option la plus pertinente.

Mais que retenir de ce formidable chantier ? Sans hiérarchie de valeur, on peut citer la restauration des éléments de pierre appareillée (il y a sept types de roches différentes), celle de l’admirable dispositif de charpente, celle des toitures de tuile jaune cannelées, des ferblanteries soignées ou de la réfection des
lucarnes.

On peut relever également la remise en état de la cour avec son nouveau revêtement perméable et ses tilleuls, ou encore le désamiantage des joints des 3 200 carreaux de vitrage indispensable avant la restauration des menuiseries. On note aussi une technique entièrement modernisée (CVSE, sécurité, bureautique) qui réussi le tour de force de ne jamais entrer en conflit avec la substance ancienne.

Où s’arrêter ? Le catalogue des interventions liées au bâtiment pourrait s’égrener encore longtemps. Clore cette liste hétérogène risque de laisser entendre que les travaux moins spectaculaires ou habituels ont été conduits sans obstacles. Ce serait négliger les lourdes contraintes d’un calendrier devant compter avec des locaux en activité, la création de classes provisoires combinée avec la mise en place de rocades ne souffrant aucun retard de chantier, une planification cadrée sur les périodes d’examen ou encore sur les festivités du 450e anniversaire de l’édifice.

Restauré et transformé de façon exemplaire, le Collège Calvin retrouve désormais sa grandeur austère et majestueuse. Tout au long du chantier, les différents intervenants ont fait montre de leur savoir-faire respectif mais également d’un remarquable sens du bien commun. Des qualités humaines et professionnelles qui, indéniablement, ont pesé lourd dans la réussite de l’opération.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF