Voir le PDF
Commander

Avenue Pictet 10/10B (29/2822)

Rénovations | Résidences - Locatifs
Vernier
Avenue Pictet 10/10B

HISTORIQUE/SITUATION

À l’avenue Pictet, à Vernier, non loin de l’aéroport de Genève et de la connexion autoroutière, deux immeubles tout en longueur nécessitaient une remise en état et présentaient une possibilité d’extension par surélévation.

PROJET

Le projet prévoyait donc la rénovation d’éléments existants précocement vieillis et la surélévation de chacun des immeubles de deux niveaux pour créer, au total, 24 appartements supplémentaires dont les loyers devaient être soumis au contrôle de l’État.

RÉALISATION

Les travaux extérieurs et intérieurs ne se sont donc pas limités aux deux surélévations. Pour les éléments ajoutés, les travaux de gros oeuvre ont été exécutés de manière classique: murs en maçonnerie, dalles en béton, isolation de la toiture et des façades, fenêtres à double vitrage. Esthétiquement, il s’agissait de respecter l’architecture des bâtiments, tout en soulignant discrètement le rajout. Cela a été fait en recourant, pour les deux nouveaux niveaux, à un bardage en panneaux de résine de polyuréthane qui offrent une protection contre les intempéries. Une nuance de couleurs marque la rupture entre les deux parties du bâtiment. Vu la proximité de l’aéroport, les balcons des nouveaux étages ont été équipés de loggias qui permettent d’atténuer les nuisances du bruit des avions.

RESTAURATION

Pour ce qui est de la rénovation des parties anciennes des bâtiments, des travaux lourds ont été entrepris pour désamianter les communs, renforcer les semelles dans les sous-sols pour compenser la charge ajoutée, changer la totalité des colonnes d’eaux usées. Les améliorations ont également touché l’agrément des logements avec un nouveau carrelage dans les pièces humides, une reprise des parquets dans les séjours et les pièces à vivre, la réfection des peintures pour murs et plafonds. Les balcons ont été remis en état en réglant le problème de carbonatation.

TECHNIQUES

D’un point de vue technique, les standards HPE, à savoir les critères genevois de haute performance énergétique – qui fixent la valeur maximale pour la consommation d’énergie– ont été respectés par la mise en place de chaudières à gaz, de ventilations double flux, d’installation de panneaux solaires pour la production d’eau chaude sanitaire, doublés de systèmes de récupération de chaleur pour en assurer le préchauffage.

DÉFIS

Les travaux de surélévation et de rénovation se sont déroulés dans des bâtiments occupés, d’où de nombreuses contraintes pour les ouvriers et une école de patience pour les locataires avec lesquels la direction du chantier s’est efforcée de maintenir d’étroites relations. Pour compliquer le
tout, il n’a pas été possible d’installer une grue au vu de la proximité de l’aéroport. Enfin, la surface pour l’installation du chantier était tout spécialement exiguë. Pourtant, avec la remise en état des aménagements extérieurs et la mise en place d’un accès pompier, le projet s’est terminé en respectant coût, délais et qualité du travail.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF