Voir le PDF
Commander

Petite-Prairie (27/2607)

Résidences - Locatifs | Banque - Administration - Commerce
Nyon
Petite-Prairie

HISTORIQUE/SITUATION

Trois groupes d’investisseurs et deux bureaux d’architectes. Les terrains étaient déclassés depuis une quinzaine d’années mais un agriculteur qui détenait 1.25% des parcelles concernées était parvenu à bloquer le projet, jusqu’à ce qu’un accord soit finalement trouvé. Sur 100 000 m2, au Nord de Nyon, le nouveau quartier, intitulé La Petite-Prairie, a pu surgir. De nombreux promoteurs et investisseurs avaient acquis progressivement ces terrains agricoles déclassés. Au final, trois groupes se partagent l’opération. Le premier maîtrise 70% des surfaces constructibles, via la société Nurestra. Implenia Development ainsi que la CFPI et Realimmo. Deux bureaux d’architecture ont conçu la première étape du nouveau quartier : Archi SA, d’une part et De Giuli & Portier, d’autre part.

La ville de Nyon, qui compte actuellement environ 25 000 habitants, a pour objectif de voir sa population augmenter de 2 500 personnes durant les trois étapes de constructions du nouveau plan de quartier, ce qui la pousse à créer, en parallèle, les infrastructures nécessaires à cette augmentation démographique : école, piscine, parcs, etc. Nyon se trouve dans une phase cruciale de son développement et son activité économique. Ces dernières années les emplois ont fortement augmenté avec l’arrivée de nouvelles entreprises.

Le nouveau quartier bénéficie d’un environnement calme et bucolique, avec des commerces à proximité. En bordure du lac Léman, à seulement 30 minutes de Genève et Lausanne en voiture, Nyon offre en même temps les avantages d’une vie citadine.Connue pour être une des plus importantes colonies romaines de Suisse, la ville a donné naissance, entre autre, au Musée romain et au festival international du film d’archéologie de Nyon. Les sondages et fouilles de chantier ont engendré plusieurs travaux archéologiques sur le terrain où un aqueduc a été trouvé, ainsi qu’un site protohistorique.

PROGRAMME/PROJET

Implenia construit simultanément cinq bâtiments. Pour cette première phase de travaux, Implenia assure la coordination entre trois constructeurs différents dans le même quartier, à savoir Implenia, Construction Perret et Losinger. Implenia a un mandat de pilotage pour la gestion des travaux de dépendances communes pour l’ensemble des copropriétaires de La Petite Praire et assure, en plus de ce mandat, la gestion des interfaces avec les projets communaux autour du nouveau quartier de La Petite Praire (Le parc du reposoir, RDU, et Route de Signy) ce qui inclut la construction simultanée de cinq immeubles.

Pour cette étape, 150 logements ont été construits par Implenia, dont 77 en PPE, 53 en locatif et 20 en locatif meublé. S’ajoutent après 8 000 m² de surfaces administratives. Les cinq immeubles portent des noms qui font référence à des ouvrages romains : Les Colonnes, l’Aqueduc, l’Amphithéâtre, l’Athenaeum et le Pont du Gard.

Les Colonnes. Cet immeuble propose 36 appartements en PPE. Composé de cinq étages et d’un parking souterrain, il s’organise en trois blocs de 12 logements chacun avec, à chaque étage, des 3.5 pièces traversants avec une terrasse et un 4.5 ou 5.5 pièces traversant en pignon avec une grande terrasse d’angle. Les espaces de jour, dotés de baies vitrées coulissantes, profitent d’une belle lumière dont on gère l’accès grâce à des stores à commande électrique. Les équipements de confort sont ceux que garantit le label Minergie.

L’immeuble “Les Colonnes” est équipé d’une chaudière à gaz centralisée. Le circuit hydraulique est noyé dans la chape de ciment. Un thermostat d’ambiance est installé dans chaque séjour. Des bassins de rétention sont aménagés de manière naturelle dans le parc du Reposoir qui jouxte les habitations. Au niveau architectural, on distingue cet immeuble par sa longue façade nord de couleur rouge bordeaux.

L’Aqueduc. 41 appartements en PPE et 24 en locatif sont répartis dans les cinq allées de cette construction à quatre étages. Les logements sont contemporains et fonctionnels. Ils répondent aux critères de confort et d’écologie de la construction Minergie. Les façades sont blanches avec des stores assortis au rouge-bordeaux de l’immeuble voisin « Les Colonnes». Les balcons sont du même verre translucide. Le chauffage est assuré par une installation au gaz.

L’Amphithéâtre. Avec un concept architectural fort, ce bâtiment aux formes géométriques surprenantes marque l’entrée de la ville de Nyon et profite d’une visibilité et d’une accessibilité optimales. Le matériau en Alucobond qui l’enveloppe, influence les reflets de la lumière sur la façade qui change de couleur selon la trajectoire du soleil.

Les 3 400 m2 de surfaces administratives en PPE pondérées sont proposées à l’acquisition de 131 m2 à 809 m2 et s’enrichissent de surfaces de parking et de places extérieures ainsi que de locaux de dépôt. Cette construction est exclusivement occupée par des bureaux.

L’Athenaeum et le Pont du Gard. Ces deux bâtiments voisins ont été conçus selon un même concept esthétique. L’Athenaeum présente des volumes en saillie sur ses étages supérieurs comme s’il avait été surélevé. Ces saillies sont accentuées par un coloris gris, ce qui les détache davantage des cinq étages qui sont dessous.

L’Athenaeum propose vingt logements meublés pour des séjours temporaires. Le mobilier Teo Jakob a été choisi selon des critères précis, dans des tons feutrés et doux, pour que les hôtes se sentent chez eux. Chaque appartement est doté d’un équipement complet : cuisine, TV, Bluetooth, wifi, colonne de lavage, machine à café, etc.

Du studio au 3 pièces, chaque appartement possède sa terrasse aménagée, recouverte de bois. Le programme du « Pont du Gard » propose quant à lui 29 logements locatifs non meublés.

Les 80 places de parking pour les deux immeubles, ainsi que les caves se trouvent dans les deux sous-sols. La coordination et la planification constituent sans aucun doute les points fort du chantier car l’ensemble des cinq immeubles a été réalisé en 30 mois seulement.

Le projet, situé à la porte de Nyon, marque un nouveau tournant pour la ville. La volumétrie originale et l’esthétique typée de l’Amphithéâtre en font un objet architectural assez remarquable.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF