Voir le PDF
Commander

EMS La Coccinelle (28/2693)

Etablissements médicaux
Chêne-Bourg
EMS La Coccinelle

HISTORIQUE/SITUATION

Poursuivre et moderniser. Chêne-Bourg, la plus petite commune du canton de Genève se trouve à l’Est du territoire, au sortir de la ville et non loin de la frontière haut-savoyarde. L’accessibilité aux commodités du centre et la proximité avec les grands axes reliant la France, expliquent l’expansion urbaine mise en oeuvre à partir du dernier tiers du 20e siècle. Outil de planification incontournable, le plan localisé de quartier (PLQ) gère ce développement. C’est notamment le cas à l’angle des avenues du Petit-Senn et de Thônex où, en 2003, les autorités programment officiellement la création de six bâtiments neufs. À deux pas d’une zone verte et suffisamment en retrait de la très fréquentée route Blanche, le cadre est agréable.

L’immeuble concerné se trouve le plus au Sud de ce joli terrain et remplace une construction vétuste dont il poursuit l’affectation de résidence pour personnes âgées. Cette continuité avec l’histoire du lieu est menée par un Maître de l’ouvrage rompu à la gestion d’établissements médicaux sociaux (EMS). Le projet se voit développé en concertation avec les différents acteurs, professionnels de la construction ou services sociaux et administratifs de la commune. Les études avancent bon train et, au printemps 2013, l’autorisation de construire est déposée.

PROGRAMME/PROJET

Accroître et renforcer. Les directives du PLQ fixent l’implantation, le nombre de niveaux, la volumétrie, les accès et les grands principes d’aménagement extérieurs du projet. Celui-ci est en outre soumis aux contraintes d’un plan financier serré, lui-même fruit de normes complexes liées à l’affectation particulière du bâtiment. Un corset administratif et légal qui va imposer des réflexes de sobriété, sans toutefois tomber dans la facilité banale ou la modération triste.

Posé perpendiculairement à la route, l’édifice propose sous un gabarit de R+4 soixante chambres pour les résidents – multipliant ainsi par deux et demi la capacité d’accueil de l’ancien établissement– mais aussi des locaux administratifs, des ateliers et divers espaces techniques capables d’en assurer le fonctionnement quotidien. L’organisation intérieure privilégie le confort des personnes âgées et du personnel, avec des surfaces collectives généreuses largement baignées de lumière naturelle, telles que la cage d’escalier en façade ou la profonde courette
anglaise éclairant le sous-sol.

L’expression générale combine simplicité régulière et clin d’oeil décalé, avec des percements identiques calibrés sur une trame rigide, mais enserrés une fois sur deux dans des cadres disposés de façon aléatoire. L’enduit extérieur composé de quartzite apporte un joli scintillement, vibrant au fil des heures et de l’ensoleillement. Non dénué d’originalité, ce vocabulaire simple cache un système constructif éprouvé, avec une structure porteuse en béton et une isolation thermique extérieure performante qui, couplée à la présence de baies avec triple vitrage (et imposte phonique du côté rue), permet à l’ensemble d’atteindre le label Minergie®. L’aménagement intérieur valorise les matériaux naturels, à l’image du linoléum redevenu très tendance.

Bâtiment efficace et fonctionnel, l’EMS « La Coccinelle » marque le site d’une empreinte nouvelle. Sa réalisation s’est faite sans encombre, comme l’enchaînement logique d’une gestion coût-délai parfaitement maîtrisée.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF