Voir le PDF
Commander

Curson 26 (29/2779)

Résidences - Locatifs
Prangins
Curson 26

SITUATION / HISTORIQUE

Un peu à l’image des constructeurs automobiles, les architectes privilégient toujours plus les «carrosseries» bicolores. La preuve avec ce bâtiment, propriété de Retraites Populaires, situé à la rue du Curson 26, à Prangins. Les concepteurs ont misé sur des éléments de tôle rouge qui donnent un nouveau souffle à ce locatif de quatre étages comportant 16 appartements. Un embellissement de l’enveloppe qui ne saurait évidemment cacher l’essentiel, à savoir un assainissement énergétique conséquent.

RÉALISATION

Construit en 1973, le bâtiment n’avait pas fait l’objet de travaux d’entretien significatifs depuis ses origines. La rénovation englobait l’agrandissement des balcons,une opération réalisée par sciage des existants et la pose d’une structure porteuse indépendante. La totalité des balcons orientés Nord-Ouest, en prolongement des séjours, présentent aujourd’hui une profondeur de 2,50 mètres. Ils sont délimités par des garde-corps en tôle d’aluminium perforée thermolaquée.


L’assainissement énergétique de l’enveloppe constituait l’autre gros morceau de ce chantier de rénovation piloté par le bureau Egger Architecte supervisé par Retraites Populaires, en sa qualité de représentant du Maître d’ouvrage. La construction de type traditionnel bénéficie aujourd’hui d’une isolation périphérique respectant les prescriptions en vigueur. Les éléments de façade non ventilée de couleur claire disposent d’une isolation compacte de 20 centimètres, tandis que les parties de façade ventilée héritent d’une isolation minérale de 20 centimètres. Les panneaux métalliques de couleur rouge donnent une touche de gaieté l’ensemble. Ils sont délimités par des bandeaux gris clair qui marquent les différents étages.

USAGE

La qualité de l’environnement intérieur n’a pas été oubliée. On signalera la mise en place d’un système de ventilation simple flux contrôlé par des bouches hygroréglables et un ventilateur à pression constante.

Le programme de revitalisation intégrait également la modernisation de l’électricité (tableaux électriques
et lustrerie), la mise en conformité aux prescriptions de sécurité incendie (exutoire de fumée, portes palières EI 30 etc.) ainsi que la remise en état et la redistribution des locaux communs (cage d’escalier, buanderie etc.).

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

La réfection complète de la toiture, incluant le désamiantage, s’accompagnait de la pose d’une nouvelle isolation minérale entre chevrons de 12 centimètres ainsi que de panneaux Pavatherm de 8 centimètres, coiffés par une nouvelle couverture.

Toujours au chapitre développement durable, on mentionnera les nouvelles fenêtres PVC à triple vitrage et les panneaux solaires thermiques en toiture assurant la production d’eau chaude sanitaire. Pas de révolution en revanche au niveau du chauffage au gaz qui avait déjà été changé en 2015.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF