Voir le PDF
Commander

Ferney 211 (24/2146)

Banque - Administration - Commerce
Grand-Saconnex
Ferney 211

Saisissez votre titre ici ...

HISTORIQUE / SITUATION

Partenariat entre entités publique et privée. Le bâtiment marque l’entrée nord de la ville pour les automobilistes qui sortent de l’autoroute au Grand-Saconnex. Cette commune était propriétaire d’une parcelle à la géométrie triangulaire. En collaboration avec Aton Développement SA, le terrain a pu être regroupé en un partenariat 2/3 privé 1/3 public, offrant ainsi une surface au potentiel intéressant, à cinq minutes de l’Aéroport International de Genève, en connexion directe avec l’autoroute A1, deux lignes de transports publics ayant par ailleurs un arrêt devant le bâtiment. 

PROGRAMME

Surfaces administratives à vendre et à louer. Avec un volume SIA 416 de 18’282 m3, le bâtiment à vocation entièrement administrative propose trois étages plus rez-de-chaussée et deux niveaux souterrains. 


Formule intéressante et peu répandue, les surfaces de bureaux sont offertes en partie à la vente (2’400 m2) et en partie à la location (1’200 m2). L’immeuble dispose également de 48 places de parc extérieures, de même que des surfaces de dépôt et archives occupant plus de 1’000 m2.

PROJET

Complexité structurelle et espaces modulables.   Le concept adopté vise des fonctionnalités optimalisées en tenant compte des objectifs qualitatifs et esthétiques fixés par le programme. De même, les choix conceptuels sont fonction des contraintes du site, géométriques notamment. 

L’environnement périurbain, caractérisé par la présence voisine de l’aéroport, de l’autoroute et de la route de Ferney, qui constitue un axe à fort trafic, dicte également les options déterminantes du projet.

Entièrement vitrée, la façade du rez-de-chaussée affirme un décalage en plan par rapport aux niveaux supérieurs: cette transparence et la rupture des lignes de façades, auxquelles s’ajoute la géométrie générale du bâtiment qui dessine une vague, caractérise et identifie cette élégante réalisation. Au-delà de l’esthétique recherchée, on met ainsi l’accès en évidence et la lumière naturelle est amenée jusqu’au cœur des surfaces.

Jouant avec la complexité de la structure, due aux décalages en plan et en verticale du bâtiment, le réseau des porteurs reste discret tout en participant à l’image de la construction: deux piliers - un pour chaque aile - partent du rez-de-chaussée et se séparent en trois branches qui traversent tous les niveaux en s’évasant. Ils supportent en toiture un grand sommier, auquel s’accrochent des tirants qui redescendent jusqu’à la dalle sur rez, l’ensemble se trouvant ainsi suspendu. 

La façade en éléments préfabriqués prend appui sur cet ensemble; dotée de triples vitrages et de contrecoeurs en fibre C, mélange de fibres et de ciment, elle offre les performances supérieures voulues pour répondre aux exigences diverses du programme. 

A l’intérieur, l’organisation des espaces autour d’un noyau central qui groupe les services et installations techniques, laisse une bonne liberté d’adaptation des surfaces d’exploitation tout en mettant à profit les particularités du bâtiment. 

Ce dernier est équipé de “faux-plafonds actifs” dans lesquels sont installées les conduites de chauffage, rafraîchissement et ventilation, l’ensemble étant calibré pour être rendu adaptable à la trame principale.

De plus, chaque module  de plafond est marqué par une filière pouvant recevoir une cloison. Cette modularité est reproduite dans le faux-plancher technique, permettant ainsi d’offrir une très grande souplesse de partition, en tout temps et sans démontage des sols et plafonds, dans les trois surfaces locatives offertes sur chaque plateau d’étage.

Télécharger la version PDF
Télécharger la version PDF